Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Bagarre mortelle à Oloron : le principal suspect en garde à vue à l’hôpital

-
Par , France Bleu Béarn

L'homme susceptible d'avoir tué deux hommes vendredi soir sur le parking du magasin "Carrefour Market" à Oloron est entendu dans sa chambre d’hôpital par les gendarmes où il a été admis après la bagarre.

Le parking où s'est déroulé ce double meurtre
Le parking où s'est déroulé ce double meurtre - google

Oloron-Sainte-Marie, France

L'enquête se poursuit pour tenter de comprendre ce qui s'est passé ce vendredi soir à Oloron. Deux personnes ont été tuées dans une rixe, en plein centre-ville, sur le parking du magasin Carrefour, juste à côté du Jardin Public. Il était 20h30, quand une bagarre a dégénéré. Des coups de couteaux ont été donnés. Mais, trois jours après, il y a encore beaucoup de zones d'ombres, sur les circonstances de ce drame. Un information judiciaire a été ouverte ce dimanche pour meurtres aggravés. La juge d'instruction a prononcé trois mise en examen pour violences en réunion, à l'encontre de trois hommes qui ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.  Le principal suspect semble être un des deux blessés de cette rixe. Il a été placé en garde à vue ce lundi. 

Hospitalisé et gardé à vue

L'audition de celui qui semble avoir porté ces coups de couteau, qui a débutée ce lundi matin, sera sans doute déterminante. Les médecins de l’hôpital de Pau où il a été admis le soir des faits ont estimé que son état de santé était compatible avec un interrogatoire. Il a donc été placé en garde à vue dans sa chambre d'hôpital et répond aux questions des enquêteurs. Par ailleurs les autopsies des deux victimes doivent avoir lieu ce jeudi. Les conclusions des médecins légistes ainsi que les analyses d'ADN sur le couteau retrouvé par les gendarmes devraient également faire avancer les investigations.  

Une enquête compliquée

Il y avait beaucoup de monde sur ce parking ce soir là. Entre les sept protagonistes de la bagarre, les connaissances et les témoins, il devait y avoir une vingtaine de personnes sur place. Beaucoup étaient saouls et il faisait nuit. Donc la tâche des gendarmes n'est pas simple. Les auditions ont duré tout le weekend. Les trois mis en examen de dimanche sont impliqués dans les violences, mais ne sont pas soupçonné d'avoir donné les coups de couteau et donc des deux meurtres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu