Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Baignade interdite au moins jusqu'à mercredi sur 4 plages, dont Etretat, après un incendie dans une station d'épuration

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi dans la station d'épuration d'Etretat. La baignade est interdite au moins jusqu'à mercredi sur les plages d'Etretat, Vattetot-sur-Mer, Yport et le Tilleul. Des évaluations sont en cours pour évaluer l'ampleur des dégâts dans le bâtiment.

La plage d'Etretat est interdite à la baignade ce jeudi 18 juillet
La plage d'Etretat est interdite à la baignade ce jeudi 18 juillet © Radio France

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi  à la station d'épuration d'Étretat qui pour l'heure est à l’arrêt. Par mesure de précaution, des arrêtés, interdisant la baignade  et toutes activités nautiques, ont été pris pour les plages suivantes : Etretat - Yport - Le Tilleul - Vattetot-sur-Mer. Cette interdiction court jusqu'à au moins mercredi.

Un camion mobilisé pour pomper les eaux usées

D'ici là un système de secours va être mis en place, avec d'abord le pompage des eaux usées par un camion en amont de la station d'épuration pour limiter au maximum les rejets dans la mer. La station sera remise en route lundi prochain, des relevés seront effectués, les résultats seront communiqués dans les 24 heures et l'on saura alors si l'interdiction peut être levée ou si elle est prolongée.

"Il y a une potentialité de rejets d'eaux usées dans la mer, nous appliquons donc le principe de précaution et une réunion est prévue en fin de matinée avec la préfecture pour évaluer les dégâts. Et il n'y a aucun impact sur l'eau du robinet", explique Pierre-Antoine Dumarquez, le premier adjoint.

"Risques de rejets d'eaux usées dans la mer"

Des évaluations sont en cours pour déterminer les réparations à faire avant une remise en marche partielle ou totale de la station d'épuration. Des premières mesures ont été prises notamment en matière de pompage d'effluents.

Pour rappel, la pêche et la consommation des coquillages filtreurs sont d'ores et déjà interdites sur le littoral et dans les eaux maritimes  entre les communes du cap d’Antifer et Veulettes sur mer, en raison de la présence d'une algue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu