Économie – Social

Baisse des contrats aidés : la mairie de Saint-Étienne monte au créneau

Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 19 septembre 2017 à 0:27

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne.
Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne. © Maxppp - max ppp

Ce lundi, en conseil municipal de la ville de Saint-Étienne (Loire), à l'unanimité, un vœu adressé au gouvernement pour le retrait des décisions prises sur la baisse des contrats aidés a été voté.

Plus de 115 décisions ont été votées ce lundi au conseil municipal de Saint-Étienne. Parmi elles, une montée au créneau de Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, contre la baisse des contrats aidés. C'est un voeu qui a été proposé aux membres du conseil de la mairie de Saint-Étienne. La ville demande, en bonne et due forme, au gouvernement de revenir sur sa décision.

45 emplois municipaux directs

Le vote a été unanime, y compris chez les "marcheurs" du conseil municipal de Saint-Étienne. Pour le maire Gaël Perdriau, il fallait absolument que Saint-Étienne se fasse entendre sur ce sujet : "À Saint-Étienne, cela représente 45 contrats directement employés par la ville, environ 120 contrats d'associations que nous aidons par ailleurs, cela a donc un impact financier considérable. Ce qui est certain, c'est que la ville ne pourra pas supporter le remplacement de ces postes, si le gouvernement ne revient pas sur sa décision. Le gouvernement n'a pas vu venir les problèmes, il n'a pas compris la situation, mais on lui demande de revenir sur sa décision."