Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Balagne : le maire d’Olmi-Cappella menacé pour avoir voulu lutter contre la divagation animale

Par

Frédéric Mariani dit avoir été victime d’intimidations après avoir enfermé des bovins en divagation sur un terrain aménagé par la commune. Un rassemblement de soutien est organisé ce samedi à 10h30 par l’association des maires de la Haute-Corse.

Bovins en divagation en Corse / Photo d'illustration Bovins en divagation en Corse / Photo d'illustration
Bovins en divagation en Corse / Photo d'illustration © Maxppp - RLM

En Corse, la divagation animale continue de faire l’actualité. Cette fois, c’est en Balagne que cela se passe. Il y a un peu plus d'un mois, le maire d'Olmi-Cappella a pris un arrêté municipal visant à lutter contre ce phénomène. Tout animal en divagation sur la commune peut désormais être enfermé dans un champ aménagé par la commune. S'il n'est pas identifiable, décision peut alors être prise de l'envoyer à l'abattoir.

Publicité
Logo France Bleu

Jeudi dernier cinq vaches avaient été enfermées pour être identifiées. Une personne de la commune serait alors venue les libérer en traitant le maire "de fou" rapporte Frédéric Mariani le maire d'Olmi-Cappella. « J’ai vu les bovins qui ressortaient par la partie haute de cet enclos, avec une personne qui les faisait sortir. Elle m’a bien fait comprendre que je n’avais pas à enfermer des bovins, et qu’il fallait que je m’occupe de ce qui me regarde. Or, la divagation animale me regarde, puisqu’il s’agit des pouvoirs de police dont dispose le maire__, afin de pouvoir régler ce problème. »

C’est au moment d’évoquer le sort réservé à ces animaux que la situation se serait tendue entre le maire et la personne en question. « Lorsqu’elle m’a demandé ce que j’envisageais de faire de ces bovins, je lui ai répondu que ceux qui ne pouvaient pas être identifiés seraient envoyés à l’abattoir. Elle m’a dit que si je faisais cela j’étais fou ! Pour moi ce sont des menaces voilées, destinées à me faire comprendre qu’il ne faut pas que je le fasse__. »

Aujourd’hui, Frédéric Mariani ne décolère pas, et compte poursuivre la lutte contre la divagation animale sur sa commune d’Olmi-Cappella. « Il est hors de question d’accepter de telles méthodes, d’autant que cette personne n’est ni éleveur, ni originaire de la commune__. Il n’est pas tolérable qu’on nous impose les règles. »

Une plainte a d’ailleurs été déposée par Frédéric Mariani auprès de la gendarmerie.

Des menaces contre les élus devenues quotidiennes

Pour protester contre ces agissements, un rassemblement de soutien est organisé samedi à 10h30 devant la mairie d’Olmi-Cappella, à l’initiative de l’association des maires de la Haute-Corse. Selon son président Ange-Pierre Vivoni, qui est également maire de Siscu dans le Cap Corse, les menaces à l’égard des maires sont de plus en plus courantes. « Il y a des personnes qui viennent nous dire ce qu’elles pensent, parfois de manière très violente, c’est inacceptable ! C’est pour cela d’ailleurs que je prévois de faire des réunions pour la protection des élus avec le préfet et le procureur de la République__. »

Ange-Pierre Vivoni livre également sa vision sur le problème de la divagation animale. «Les vrais éleveurs ne posent pas de soucis. Bien évidemment que de temps en temps une bête peut sortir de son enclos, et nous n’allons pas les abattre dans le maquis. Le problème, ce sont les bêtes qui peuvent mettre en danger les automobilistes et les piétons. Mais là encore, le but n’est pas de les abattre systématiquement, mais il faut que ce problème soit traité sérieusement par tout le monde ».

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu