Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Balle perdue sur le parking d'un lycée toulonnais

vendredi 25 novembre 2016 à 20:23 Par Violette Artaud et Christelle Marquès, France Bleu Provence

Vendredi dernier, un enseignant d'un lycée toulonnais a retrouvé sa voiture, garée sur le parking de l'établissement, avec ce qui semble être un impact de balle.

Le parking se situe juste à côté de la cour.
Le parking se situe juste à côté de la cour. - capture écran Google street

Toulon, France

C'est une information France Bleu Provence. Un professeur du lycée Rouvière, à Toulon, a retrouvé vendredi 18 novembre la portière de sa voiture marquée par ce qui ressemble fortement à un impact de balle. Son véhicule était alors garé sur le parking de l'établissement, qui se situe tout près de la cité des œillets, réputée sensible.

Des détonations ont été entendues

Quand l'enseignant reprend sa voiture après les cours, il constate que l'aile est perforée. Quelques heures plus tôt, le professeur aurait entendu des détonations. Et il n'est pas le seul : des élèves ont également entendu des tirs.

Si l'affaire remonte à une semaine, elle n'a été évoquée en conseil d'administration du lycée que ce jeudi 25 novembre. L'enseignant a déposé plainte lundi dernier, mais le lycée a lui attendu une semaine pour finalement annoncer sa volonté de porter plainte.

"Il pouvait parfaitement y avoir quelqu'un sur le trajet de la balle."

Le parking est situé dans l'enceinte du lycée, autour de la cour. "Les élèves vont et viennent comme les usagers autour des voitures. Il pouvait parfaitement y avoir quelqu'un sur le trajet de la balle. Tout le monde a en tête la tragédie qui a eu lieu cet été dans la cité des œillets" s'inquiète Maryvonne Guigonnet, la secrétaire départementale du syndicat d'enseignants FSU du Var.

"Tout le monde a en tête la tragédie qui a eu lieu cet été dans la cité des œillets."

En septembre dernier, Abdel-Hakim, 21 ans, était touché en pleine tête sur son balcon par une balle perdue. Il est, aujourd'hui encore, dans le coma.

Maryvonne Guigonnet réclame l'organisation d'une table ronde avec la police et l'Éducation nationale afin d'organiser une meilleure sécurisation du lycée. De son côté, l'inspecteur de l'Académie promet la réalisation d'un diagnostic. Le lycée Rouvière compte près de 1200 élèves.

Le reportage de Christelle Marquès

Maryvonne guigonnet, secrétaire départementale de la FSU du Var