Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Ballots de cocaïne échoués sur le littoral français : plus d'une tonne de drogue récoltée par les autorités

La "marée blanche" se poursuit. Des ballots de cocaïne issus d'une même cargaison continuent de s'échouer sur les plages du littoral français, du Pays Basque au Finistère. La quantité de drogue récoltée par les autorités a dépassé la tonne ce mardi 12 novembre.

Gros plan sur les ballots et paquets de drogue échoués et saisis sur la côte Atlantique.
Gros plan sur les ballots et paquets de drogue échoués et saisis sur la côte Atlantique. © Radio France - Mikaël Roparz

Ce mardi matin, cinq kilos de cocaïne ont été ramassés à Camaret dans le Finistère. Élargissant ainsi le spectre géographique des découvertes de ballots issus d'une seule et même cargaison, tombée à la mer dans le courant du mois d'octobre selon le parquet de Rennes, en charge de coordonner l'enquête. Pour le moment, 1.010 kilos ont été récupérés sur les côtes françaises. Ce sont près de 100 kilos de cette marchandise qui sont récoltés chaque jour en ce moment.

Au vu de son taux de pureté, cette drogue provient d'Amérique du Sud et "pourrait avoir transité par l'arc antillais" selon le procureur de Rennes Philippe Astruc. Pour l'heure, impossible de savoir si cette cargaison a été jetée volontairement à la mer pour échapper à un contrôle, ou si elle s'est accidentellement déversée dans l'Atlantique. La centaine d'enquêteurs qui travaillent sur le dossier étudient actuellement les voies maritimes de l'océan, ainsi que les navires ayant pu les emprunter dans le courant du mois d'octobre. 

Le procureur précise qu'aucune balise GPS n'a été retrouvée dans les ballots, une technique qui peut être utilisée pour retrouver la marchandise sur la côte. La piste d'un transport aérien qui se serait abîmé en mer "n'est pas une hypothèse de travail" non plus.

On peut s'attendre à une cargaison d'une tonne et demi environ selon le parquet, une évaluation fondée sur les deux dernières grosses saisies dans le grand Ouest, sur un voilier au large de la Bretagne en 2015, et dans un poids lourd qui avait récupéré son chargement au port du Havre la même année.

Le parquet de Rennes rappelle que cette cocaïne, dont le taux de pureté est de 83%, est non seulement évidemment interdite à la consommation mais également très dangereuse pour la santé en raison de sa pureté. Toute personne ramassant, manipulant ou transportant cette cocaïne est passible de 10 ans d'emprisonnement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu