Faits divers – Justice

Barrière effondrée à Amiens : le LOSC annonce qu'il va porter plainte

Par Julien Baldacchino, France Bleu Nord, France Bleu Picardie et France Bleu lundi 2 octobre 2017 à 20:31

Samedi, une barrière a cédé dans le stade d'Amiens, pendant un match contre Lille
Samedi, une barrière a cédé dans le stade d'Amiens, pendant un match contre Lille © AFP - FRANCOIS LO PRESTI

Dans un court communiqué publié ce lundi sur son site Internet, le club lillois annonce qu'il va se constituer partie civile après que 29 de ses supporters ont été blessés, samedi, par la chute d'une barrière au stade d'Amiens.

Deux jours après l'effondrement d'une barrière du stade d'Amiens, qui a fait 29 blessés parmi les supporters du club de football de Lille, samedi soir en plein match, le LOSC a annoncé ce lundi son intention de déposer une plainte.

Dans un bref communiqué posté sur son site, le club dit avoir "d'ores et déjà fait connaître au Procureur de la République d'Amiens son intention de déposer plainte contre X" et affirme qu'il "se portera partie civile le moment venu devant la juridiction qui sera saisie de l'affaire".

Tensions ce week-end entre les deux clubs

Le LOSC ajoute qu'il "entend que toute la lumière soit faite sur les causes de l'accident survenu en marge de la rencontre". Samedi, peu après les faits, les dirigeants des clubs s'étaient indirectement affrontés : le président de l'Amiens SC Bernard Joannin avait d'abord accusé les supporters lillois qui "se sont lancés de façon désordonnée, plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état", une réaction jugée "irresponsable et indigne" par le directeur général de Lille.

Plus tard dimanche, Bernard Joannin a dit regretter ses propos, exprimant "sa compassion envers les supporters blessés" et assurant qu'il avait appelé le directeur général du LOSC pour lui présenter ses excuses.