Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Barsac : un quadragénaire tué devant chez lui par un coup de fusil

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

L'homme de 45 ans est sorti voir ce qui se passait devant chez lui, à Barsac, réveillé dans la nuit de vendredi à samedi par les allers-retours d'une voiture. Il a été tué par le conducteur de la voiture en question. La garde à vue de l'auteur présumé a été prolongée ce dimanche matin.

Gendarmerie Nationale (Image d'illustration).
Gendarmerie Nationale (Image d'illustration). © Radio France - Richard Vivion

Un quadragénaire a été tué par balle devant chez lui à Barsac, au milieu des vignes, au nord de Langon. Il a reçu plusieurs coups de fusil peu après deux heures du matin ce samedi. La gendarmerie de Gironde explique que l'homme de 45 ans a entendu les allers et venues d'une voiture dans la nuit de vendredi à samedi. Il est sorti voir ce qui se passait et a été mortellement touché d'un coup de fusil venant de cette voiture. 

Son épouse a immédiatement prévenu les secours mais son mari a été tué sur le coup. Elle a dû être hospitalisée sous le choc

Meurtrier présumé en garde à vue

Le meurtrier présumé s'est présenté de lui même à la gendarmerie de Langon vers 8h30 samedi matin mais il a nié être l'auteur des coups de feu. Sa garde à vue a tout de même été prolongée ce dimanche matin.  Le mobile reste inconnu. Il sera présenté à la justice dès lundi matin.

Selon un proche de la famille qui a contacté France Bleu Gironde le meurtrier présumé était un ami de chasse de la victime. Tous les deux ouvriers viticoles, ils avaient aussi travaillé ensemble mais ils ne s'étaient pas vu depuis trois ans.

Selon Dominique Cavaillols, maire de Barsac, la famille endeuillée était une famille sans histoire : "c'est d'autant plus surprenant qu'ils ne faisaient jamais parler d'eux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess