Infos

Bas-en-Basset : "Nous n'oublierons jamais Bastien, Maxime et Tristan"

Par Laureline Dubuy, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 7 janvier 2016 à 18:56

3 adolescents sont décédés le 13 juin dans l'explosition d'une maison abandonnée
3 adolescents sont décédés le 13 juin dans l'explosition d'une maison abandonnée © Radio France - Léo Tescher

L'année dernière a été marquée par le décès brutal de 3 jeunes de 14 à 16 ans à Bas-en-Basset, en Haute-Loire. Un fumigène artisanal avait explosé dans la maison abandonnée où ils se trouvaient. Un quatrième adolescent avait été grièvement blessé, il retourne à l'école.

L'année dernière, trois jeunes âgés de 14 à 16 ans sont décédés dans l'explosion d'une maison abandonnée près de Bas-en-Basset, au hameaux de Ranchevoux.C'était le 13 juin dernier. Le lendemain, près de 3.000 personnes ont marché silencieusement en mémoire de Bastien, Maxime et Tristan.

Les adolescents auraient voulu fabriquer des fumigènes pour un jeu de Air Soft. Dans les décombres, les enquêteurs ont retrouvé une arme factice, des traces très importantes d'acétone et d'acide chlorhydrique. Un mélange très instable qui a explosé sous l'effet de la chaleur. Ce jour-là, un quatrième adolescent a été grièvement blessé. Selon nos informations, il est retourné à l'école, dans un établissement adapté.

Les habitants de Bas-en-Basset ont été profondément touchés par cet accident. Dans cette commune d'un peu plus de 4.200 habitants tout le monde se connaît, au moins de vue. Les adolescents faisaient partie du club de foot de l'US bassoise. 

Les habitants sont toujours très marqués par la mort des trois adolescents

La maison abandonnée a été rasée quelques jours après l'accident. Du côté de l'enquête, toujours en cours, le parquet a ouvert une information judiciaire pour recherche des causes de la mort.  

Partager sur :