Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bayonne : ils trafiquaient de la drogue en famille. Cinq ans ferme pour le papa

mardi 24 avril 2018 à 19:37 Par Théo Hetsch et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

Cinq ans de prison ferme, dix ans d'interdiction du territoire français et 600 000 euros d'amende : lourde condamnation ce mardi à l'encontre d'un ressortissant espagnol de 51 ans pour un trafic de résine de cannabis de plus de 300 kilos. Il utilisait son propre fils mineur pour passer la frontière.

Les 300 kilos de résine de cannabis étaient simplement cachés dans des sacs, posés dans la voiture
Les 300 kilos de résine de cannabis étaient simplement cachés dans des sacs, posés dans la voiture © Maxppp - RUOPPOLO Guillaume

Saint-Jean-de-Luz, France

C’est une affaire de famille qui était jugée ce mardi après-midi. Tout commence en 2013 à Saint-Jean-de-Luz : à l'issue d'une course poursuite rocambolesque - les policiers sont même obligés d'utiliser la herse pour stopper l'automobile qui roulait à vive allure - les enquêteurs saisissent 305 kilos de résine de cannabis dans une voiture.

De la drogue chargée à Malaga et destinée à la banlieue parisienne

A l'intérieur, la drogue est à peine cachée dans dix sacs. Une jeune fille est au volant, accompagnée d'un jeune homme de 17 ans, son compagnon. Tous les deux ont chargé la drogue à Malaga pour la transférer en banlieue parisienne. Ils seront condamnés. Trois ans de prison, dont six mois avec sursis pour la jeune femme ; deux ans, dont 5 mois avec sursis pour le mineur.

Mais l'enquête va se poursuivre et permettre d'arrêter, il y a quelques jours seulement, le père du jeune homme. Un individu qui venait de sortir de prison en Espagne, où il avait déjà été condamné à trois ans de prison pour un autre trafic de drogue.

Le père ou le fils cerveau de l'opération ?

Simple complice de son propre fils - c'est ce qu'il affirme - ou commanditaire de l'opération ? On ne le saura jamais. L'homme de 51 ans a été condamné à cinq ans de prison ferme, 10 ans d'interdiction de séjours en France et à verser une amande douanière de 600 000 euros, correspondant à la valeur marchande des stupéfiants.

La défense a décidé de ne pas faire appel de cette décision.