Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'humoriste Elodie Poux condamnée pour injure envers le torero Thomas Joubert

Dans un sketch radio l'humoriste Elodie Poux avait tourné en dérision le grave accident subi par le torero français Thomas Joubert dans les arènes de Bayonne en septembre 2018. Le tribunal correctionnel de Bayonne a rendu sa décision contre la prévenue : 2500 euros d'amende dont 1500 avec sursis.

Thomas Joubert blessé dans les arènes de Bayonne
Thomas Joubert blessé dans les arènes de Bayonne © Maxppp - Lapegue Bertrand

Bayonne, France

L'humoriste Elodie Poux a été condamnée ce mardi 14 mai 2019 à 2500 euros d'amende dont 1500 avec sursis. Une décision du tribunal correctionnel de Bayonne qui avait mis son jugement en délibéré après l’audience du 26 mars 2019. Elle a été reconnue coupable d'injure publique à l'encontre du torero arlésien. Elodie poux, qui ne fera pas appel de cette sanction, devra également verser 2000 euros à Thomas Joubert pour préjudice moral.

Un sketch à la radio 

Les faits remontent au 3 septembre 2018. Ce jour-là l'humoriste Elodie Poux se lance dans un sketch sur la radio "Rire et Chansons". Le principe de la chronique est de s'amuser autour d'un sujet d'actualité. Elle choisit l'accident de Thomas Joubert comme objet de sarcasmes. Deux jours plus tôt, pendant la Feria de l'Atlantique, le matador est victime d'un coup de corne au niveau de l'artère fémorale par un taureau de la ganaderia de Robert Margé. Il passe tout près de la mort, perdant près de deux litres et demi de sang. Dans cette affaire le Parquet de Bayonne est resté en retrait puisqu'il s'agit d'une procédure dite de citation directe.