Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Covid long" : des patients rééduqués à Bayonne

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

A Bayonne, la Maison Sport Santé Pays Basque Adour (MSSPBA) du Centre Hospitalier de la côte Basque, ouvre son unité aux patients souffrant de "Covid long". Neufs volontaires sont pris en charge pour effectuer une réadaptation par l'effort.

La Maison Sport Santé Pays Basque Adour aide les malades Covid long
La Maison Sport Santé Pays Basque Adour aide les malades Covid long - Maison Sport Santé Pays Basque Adour

"Dans un premier temps, c'était des problèmes respiratoires, avec des vertiges, des douleurs thoraciques et ça continue", raconte Sandrine, une soignante touchée par le Covid-19 en octobre 2020. Depuis, cette mère de famille n'a plus les mêmes capacités physiques. Elle va suivre pendant deux mois un accompagnement à la Maison Sport Santé Pays Basque Adour pour tenter de retrouver progressivement ses capacités physiques. 

Des conséquences sur le quotidien 

Dans la salle de ré-entraînement, ils sont une petite dizaine, deux fois par semaine, à travailler leurs conditions physiques. Ils ont à disposition une salle de sport, et sont équipés de capteur pour vérifier leurs constantes. "On s’aperçoit que j'ai des troubles neurologiques, comme des troubles de l'attention majeur, il y a des actions qui étaient des réflexes et qui ne le sont plus, explique Sandrine qui peine à reprendre son souffle, quand je conduis, j'oublie de passer les vitesses, je perds des mots. Cela fait sept mois que je suis au ralenti, je marche lentement, je parle lentement, c'est une vie entre parenthèses." 

Dans la salle de ré entrainement, les patients Covid long tentent de retrouver progressivement des capacités physiques
Dans la salle de ré entrainement, les patients Covid long tentent de retrouver progressivement des capacités physiques © Radio France - Nina Valette

Cette patiente souffre de "Covid long". Quelques mois après avoir contracté la maladie, les symptômes persistent. C'est le cas chez plus de 20% des patients après cinq semaines, et chez plus de 10% des patients après trois mois. La fatigue est l'un des symptômes rapportés comme l’essoufflement, la sensation d’oppression thoracique, les troubles de l'odorat et du goût, les troubles de la concentration, les pertes de mémoire immédiate ou encore les douleurs articulaires. 

Un programme qui donne de l'espoir

Les soignants de la Maison Sport Santé Pays Basque Adour située dans l'hôpital de Bayonne le disent tous, il ne s'agit pas de solution miracle. "On ne sait pas si cela aura de l'effet, puisque chaque patient est différent et chaque Covid long est différent", prévient Miren Olcomendy, éducatrice. Les soignants ne sont pas là pour donner des cours de sport, mais pour réadapter le corps à l'effort. 

Un programme complété par une prise en charge psychologique au travers de séances de thérapie comportementale et cognitive, une prise en charge des orthophonistes, des séances axées sur la respiration. "Ca fait du bien de rencontrer des gens qui nous comprennent, qui vivent la même chose que nous. Ça nous conforte dans l'idée que c'est une vraie maladie", ajoute Sandrine. 

L'accompagnement va durer plusieurs semaines avant de laisser la place à d'autres malades souffrant de Covid long. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess