Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le torero Thomas Joubert, hors de danger, reste hospitalisé

dimanche 2 septembre 2018 à 17:38 Par Thibault Vincent et Paul Nicolaï, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Gascogne, France Bleu Pays Basque et France Bleu Provence

Le torero Thomas Joubert a été encorné par une bête de 520 kilos samedi 1er septembre en fin d'après-midi, lors de la deuxième corrida de la Féria de l'Atlantique dans les arènes de Bayonne. Touché à l'artère fémorale, l'Arlésien de 28 ans à été opéré en urgence, ces jours ne sont plus en danger.

Thomas Joubert à la Féria de la Pentecôte à Nîmes en mai 2018
Thomas Joubert à la Féria de la Pentecôte à Nîmes en mai 2018 © Maxppp - Christine Nuel

Bayonne, France

Thomas Joubert va mieux. Le torero grivèment blessé samedi 1er septembre dans les arènes de Bayonne a été opéré avec succès dans la soirée à la clinique Belharra. Grâce à une intervention rapide de l'équipe médicale présente dans le calejon, le matador va s'en sortir.

Il a perdu 2 litres de sang

La blessure qu'il a subie a laissé craindre le pire. L'Arlésien de 28 ans a reçu deux coups de cornes dans les membres inférieurs, dont l'un a provoqué une plaie de 20cm et partiellement sectionné une artère fémorale. En quelques minutes, Thomas Joubert a perdu 2 litres de sang.

Une qui scène a glacé les arènes de Bayonne, aux gradins à moitié remplis, et assomées par un soleil de plomb. C'est dans cette torpeur que le Provençal, qui venait juste de commencer à torer avec la cape, s'est fait surprendre par son premier taureau, une bête de 520 kilos de l'élevage biterrois de Robert Margé. 

Opéré en urgence

Le torero a aussitôt été pris en charge par l’équipe médicale de l'infirmerie des arènes pour être stabilisé avant d'être transporté à la clinique Belharra où il a été opéré en urgence. Son état est stabilisé, mais il va rester hospitalisé une dizaine de jours.

La deuxième corrida de la Féria de l'Atlantique, mettant aux prises 6 toreros de 4 nationalités différentes, venait tout juste de commencer. L'Arlésien de 28 ans, qui participait à sa 3e corrida de la saison, commençait à peine à toréer son premier taureau, lorsqu'il a été encorné à l'intérieur de la cuisse gauche. La blessure a fait jaillir le sang du torero qui à perdu 2 litres de sang.

La corrida a repris

Thomas Joubert avait été choisi dans la semaine par les organisateurs pour remplacer son compatriote arlésien, Juan Leal, sérieusement blessé le week-end précédent à Bilbao. Il a notamment toréé sans picadors à Bayonne, le 9 août 2010, face à des novillos de ce même élevage de Robert Margé, et reçut un salut et une oreille, avant de prendre l'alternative et devenir matador de toros le 22 avril 2011.

Suite à l'accident, et la prise en charge d'urgence du matador qui a été immédiatement conduit à l'infirmerie, la corrida a été interrompue pendant une petite demi-heure. Elle a finalement repris vers 18h30 après l'évacuation du torero vers la clinique.

Un lot de taureaux de grande classe

Le bétail de Robert Margé, dangereux  et bien charpenté, n'a jamais laissé de répit aux jeunes toreros qui ont du batailler pour s'en sortir, ni à la cavalerie souvent à terre. résultat: 3 oreilles. A ce petit jeu le Péruvien Joaquim Galdos s'est montré sous son meilleur jour avec une faena de toute beauté pleine de volonté et de domination. Il décroche une oreille avec forte pétition du public pour la seconde et double vuleta. Une oreille aussi pour le mexicain Sergio Flores et un trophée pour l'Espagnol Thomas Campos. Tous les deux se mettant au niveau du bétail.

Le Mexicain  Joaquim Galdos triomphe dans les arènes de Bayonne - Radio France
Le Mexicain Joaquim Galdos triomphe dans les arènes de Bayonne © Radio France - Paul Nicolaï

" Un gros coup de corne qui a mis un froid glacial" : L'éleveur Olivier Margé

Une course de taureaux avec peur et émotions