Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Agression mortelle d'un conducteur de bus à Bayonne

Bayonne : les salariés de Chronoplus en Assemblée Générale ce vendredi matin

-
Par , France Bleu Pays Basque

Il y aura toujours très peu de bus en circulation ce vendredi sur le réseau Chronoplus à Bayonne et ses environs. Les conducteurs exercent pour le cinquième jour consécutif leur droit de retrait. Les négociations avec la direction de Keolis ont duré six heures ce jeudi après-midi.

Une cinquantaine de salariés ont attendu tout l'après-midi l'issue des négociations
Une cinquantaine de salariés ont attendu tout l'après-midi l'issue des négociations © Radio France - Céline Arnal

Ce jeudi après-midi a semblé bien long à la cinquantaine de salariés réunis au dépôt Chronoplus à Bayonne. Dans des préfabriqués, six représentants syndicaux ont négocié pendant six heures avec la direction de Keolis pour améliorer la sécurité dans les bus suite à la violente agression dont a été victime leur collègue Philippe Monguillot dimanche soir à Bayonne.  

Ce vendredi matin, l'accord doit soumis au vote de l'intersyndicale qui a refusé de le parapher ce jeudi soir pour se laisser passer la nuit. L'intersyndicale, en revanche, a déposé une alarme sociale. C'est un dispositif qui permet d'obtenir la tenue d'une réunion avec la direction très rapidement sur un sujet potentiellement conflictuel. 

Assemblée générale ce vendredi à 11heures

L'accord qui pourrait donc être signé prévoit notamment la présence d'un vigile dans chaque Trambus.  Il devrait également y avoir une amélioration du réseau radio qui est décrié par les conducteurs depuis des années. Ils dénoncent des zones blanches du côté de la mairie de Biarritz ou des Sables d'Or à Anglet par exemple.  

Ce vendredi matin les salariés de Chronoplus sont convoqué à 11heures à une Assemblée Générale. Pour la cinquième journée consécutive, le trafic de Chronoplus sera extrêmement perturbé, les conducteurs exerçant toujours leur droit de retrait.

Les collègues de Philippe Monguillot ont en outre lancé une cagnotte litchee pour soutenir son épouse et les trois filles du conducteur sauvagement frappé dimanche soir et toujours en état de mort cérébrale à l'hôpital de Bayonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess