Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bayonne : pris de remords, le braqueur du tabac des Allées Marines s'est livré à la police

vendredi 30 mars 2018 à 15:06 Par Théo Hetsch et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque

Les faits remontent au dimanche 25 mars. Un homme surgit dans le bureau de tabac « le Chambord ». Il menace l’employée avec une arme mais ne repart qu’avec quelques cartouches de cigarettes. Finalement, mercredi dernier il est allé s’excuser auprès de la commerçante et s'est rendu au commissariat.

Il avait menacé l'employée avec une arme dimanche 25 mars
Il avait menacé l'employée avec une arme dimanche 25 mars © Radio France - Théo Hetsch

Bayonne, France

L’histoire peu banale... Elle débute vers 7h30 un dimanche pluvieux. Un homme pénètre dans le bureau de tabac, arme à la main et masque blanc sur le visage. Il allume un fumigène et braque son pistolet sur la salariée, pétrifiée. Il n'y a pas grand-chose dans la caisse puisque la commerçante vient seulement d'ouvrir. Alors il se fait remettre une douzaine de cartouches de cigarettes et prend la fuite. Montant du butin : 1200 euros.

Trois jours plus tard, il revient sur les lieux de forfait et, contre toute attente, s’excuse benoîtement auprès  de l’employée. Il lui remet une lettre pour se faire pardonner. Puis l'homme prend la direction du commissariat pour se constituer prisonnier.

Agé de 22 ans, originaire de Béziers, il traînait à Bayonne depuis quelques mois. Il manquait cruellement d’argent, d’où son projet de braquage. L'homme a été présenté au parquet. Il était jusqu'à présent inconnu de la  justice. L'individu a été mis en examen pour « vol avec arme » puis incarcéré conformément aux réquisitions du procureur.