Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Béarn : grosse frayeur pour l'hélicoptère de secours en montagne

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu, France Bleu Pays Basque

De gros moyens de recherches ont été dépêchés pour retrouver l'hélicoptère de secours Dragon 64, qui est resté sans nouvelle de longues heures, samedi soir.

L'hélicoptère de la sécurité civile s'est retrouvé coincé par la météo, mais les moyens de communication ne passaient pas (image d'illustration).
L'hélicoptère de la sécurité civile s'est retrouvé coincé par la météo, mais les moyens de communication ne passaient pas (image d'illustration). © Radio France - Anne Chovet

Laruns, France

L'hélicoptère Dragon 64 aura disparu pendant plus de quatre heures, ce samedi. Finalement l'appareil de la sécurité civile a été retrouvé tard dans la soirée, grâce à de gros moyens déployés pour le retrouver.

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a déclenchée le plan SATER (sauvetage aéro-terrestre). Toute la zone Sud de Marseille à Saint-Jean-de-Luz a été placée en alerte.  Deux hélicoptères, un de Toulouse et l'autre de Tarbes, sont venus en renfort pour les recherches.

Posé en zone blanche

C'est finalement grâce à la dernière position GPS connue de l'appareil, proche du lac d'Artouste, que des secouristes ont pu entrer en contact avec Dragon 64. "Assez rapidement je me suis détendu parce que j'ai compris que l'appareil était sans doute posé pour des raisons soit technique soit météo", assure Patrick Claquin, chef de base de Dragon 64. "Ce qui nous inquiétait c'est qu'on n'avait aucune liaison. Il se trouve que le lac d'Artouste est une zone blanche, tant au niveau radio que téléphone." 

Piégés par le brouillard

Pendant qu'une équipe de secouristes est partie à pieds sur le parcours du petit train d'Artouste, un hélicoptère de la gendarmerie a survolé la zone supposée de la présence de l'appareil. "Les membres de Dragon 64 ont rallumé l'appareil, mis la radio en marche et ont pu joindre l'hélicoptère de la gendarmerie", explique Patrick Claquin.

L'équipage de Dragon 64 devait rejoindre à pieds le refuge d'Arrémoulit pour se mettre au chaud et passer la nuit. Une équipe viendra les chercher ce dimanche matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu