Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Béarn : la commune de Cescau "veille"

samedi 15 septembre 2018 à 19:03 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Pour prévenir les cambriolages, et pour des informations pratiques urgentes, le village de Cescau a inventé son propre dispositif de vigilance par texto. Le maire et ses conseillers sont aux commandes.

Un panneau à l'entrée du village de Cescau
Un panneau à l'entrée du village de Cescau © Radio France - Daniel Corsand

Cescau, France

Un système d'alerte citoyenne a été mis en place à Cescau depuis cet été. Ce village de 200 maisons entre Arthez de Béarn et Artix a décidé de s'organiser après une série de cambriolages il y a un an et demi : 5 maisons cambriolées, dont celle du maire Hervé Lafitte. Des panneaux jaune fluo aux entrées du village préviennent : "Cescau Veille". C'est le nom de ce dispositif très simple. 

Tout part du maire. Quand il est prévenu d'un danger, d'un risque, ou d'une anomalie, il prévient deux de ses élus répartis sur le territoire de la commune. Et ce sont ces derniers qui font redescendre par texto auprès des administrés qui ont adhéré au dispositif. 

On s'est dit qu'on ne pouvait pas rester les bras croisés. — Le maire de Cescau

Le maire de Cescau Hervé Lafitte

Le maire montre le sticker à coller sur la boîte aux lettres - Radio France
Le maire montre le sticker à coller sur la boîte aux lettres © Radio France - Daniel Corsand

Le maire Hervé Lafitte le dit lui même : "on est au début". Pour le moment, il n'y a qu'une vingtaine d'adhérents à ce service gratuit. Il y a environ 200 foyers à Cescau.