Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Béarn : une fuite de White Spirit pollue le gave de Lescun

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Une fuite de White Spirit a été causée par un réservoir de l'entreprise Toyal, percé depuis ce lundi entre les communes de Lescun et Accous (Pyrénées-Atlantiques). Une fuite "sans gravité" pour la préfecture mais une "catastrophe" selon le président de l'association de pêche la Gaule Aspoise.

Le réservoir de Toyal est percé depuis lundi.
Le réservoir de Toyal est percé depuis lundi. © Maxppp - BONNAUD GUILLAUME

Les pompiers sont intervenus ce mardi 30 mars pour contenir une fuite de produit chimique dans la vallée d'Aspe, en Béarn (Pyrénées-Atlantiques). Ils ont assisté les équipes techniques de l'entreprise Toyal, responsable de la brèche de White Spirit dans le gave de Lescun, lundi 29 mars. 

La fuite est "sans gravité pour la faune", selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, qui n'a pas constaté de "mortalité de poissons". "Mais il est bien évident que cela va porter une atteinte grave au milieu en ce qui concerne la reproduction des poissons et surtout leur alimentation", affirme Jean-Claude Bourdelas, président de l'association de pêcheur la Gaule Aspoise. 

Jean-Claude Bourdelas, président de la Gaule Aspoise au micro de France Bleu Bearn Bigorre

Des boudins pour absorber le White Spirit

Des boudins ont été placés d’un bout à l’autre du gave de Lescun pour absorber le White Spirit, qui flotte à la surface de l’eau. Ils seront régulièrement changés. La Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) et l'Office français de la biodiversité sont sur place pour "procéder aux constations et aux investigations pour déterminer les conséquences et l'origine de cette pollution", à la demande de la Préfecture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess