Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Béarn : une retraitée de 71 ans condamnée pour vols

vendredi 4 janvier 2019 à 9:21 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Une béarnaise de 71 ans a été condamnée pour vol ce jeudi par le tribunal correctionnel de Pau. C'était la première fois qu'elle comparaissait devant un tribunal.

Le tribunal correctionnel de Pau
Le tribunal correctionnel de Pau © Radio France - DC

Pau, France

Denise était agricultrice, elle loue sa maison d'Arthez-de-Béarn depuis plusieurs années. Et au printemps, elle a décidé de construire un enclos pour les chiens de ses nouveaux locataires.  

"8 chiens, vous vous rendez compte!" s'exclame Denise à la barre."Ils allaient tout salir, et j'ai déjà dépensé 6000 euros en parquet flottant et en peinture dans la maison!" Alors, elle s'est servie : la retraitée a volé 111 pavés, stockés dans une cour à Arthez-de-Béarn. "Je pensais qu'ils allaient partir à la déchetterie", explique-t-elle. Pas de chance, ils avaient été fabriqués spécialement pour une entreprise, et n'étaient pas vendus dans le commerce. Les gendarmes n'ont donc pas eu trop de mal à savoir d'où ils venaient. 

J'arrive à 71 ans, avant je n'avais jamais volé. Et alors, vous voulez une médaille?

Elle a aussi pris 21 grilles, et une fenêtre, chez un particulier, à Lacq, "pour faire la porte". Denise ne semble pas bien voir où est le problème. "J'arrive à 71 ans, avant je n'avais jamais volé". "Et alors, vous voulez une médaille?" lui rétorque la présidente. Au moment de prendre la parole une dernière fois, l'agricultrice à la retraite semble prise d'un peu de remords : "ne pensez pas que j'ai passé ma vie à voler, dit-elle. J'ai plutôt passé ma vie à travailler".

Denise a été condamnée à 70 heures de travail d'intérêt général, qui pourront par exemple être effectués aux restos du coeur.