Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Beaumont-sur-Oise : bus et voitures incendiés après l'incarcération de deux frères d'Adama Traoré

jeudi 24 novembre 2016 à 12:31 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Des échauffourées ont éclaté mercredi soir à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). Un bus et des voitures ont été brulés après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré décédé en juillet 2016 lors de son interpellation.

Bus incendié à Beaumont-sur-Oise.
Bus incendié à Beaumont-sur-Oise. © Maxppp - Frederic Naizot

Beaumont-sur-Oise, France

Un bus et des voitures ont été incendiés mercredi soir à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). Près de 130 gendarmes et un hélicoptère ont été mobilisés. Les échauffourées ont eu lieu juste après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré. Adama Traoré était mort en juillet 2016 lors de son interpellation dans le quartier de Boyenval où vit une partie de sa famille.

Les deux frères, âgés de 25 et 22 ans, ont été placés en détention provisoire mercredi dans l'attente de leur procès pour éviter qu'ils n'exercent des pressions sur les témoins. Ils sont accusés de violences et outrages contre des policiers en marge du conseil municipal de Beaumont-sur-Oise, le 17 novembre 2016. La séance avait dû être levée après des heurts entre soutiens de la famille Traoré et forces de l'ordre, devant l'Hôtel de Ville.

Un bus incendié, des voitures brulées

Les incidents ont commencé vers 22h45, mercredi. Une dizaine de jeunes étaient impliqués. Selon la préfecture "un bus a été incendié par une dizaine d'individus cagoulés, le chauffeur a été molesté et légèrement blessé à la jambe". Six voitures ont été incendiées.

Des habitants ont éteint l'incendie. - Maxppp
Des habitants ont éteint l'incendie. © Maxppp - Frederic Naizot

Des habitants dont certains portaient des tee-shirt "Justice pour Abama", ont raconté qu'une petite dizaine de jeunes était montée dans le bus qui avait marqué l'arrêt pour faire descendre des passagers. Ils ont fait descendre le chauffeur avant de jeter des engins incendiaires dans le véhicule. Ce sont des habitants qui ont éteint le feu avec des seaux d'eau et des extincteurs. Le calme est revenu vers une heure du matin.

Ce sont des jeunes du quartier qui profitent de la situation pour faire n'importe quoi. Ils ne respectent pas la mémoire d'Adama : un habitant

"Ça va retomber sur la famille Traoré", regrettait un jeune homme. "Ce qui s'est passé n'a rien à voir avec la famille d'Adama", indiquait une jeune maman.