Faits divers – Justice

Bébé retrouvé dans le coffre d'une voiture en Dordogne : le papa en garde à vue

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord samedi 26 octobre 2013 à 16:26

Le garage où s'était rendue la maman du bébé retrouvé dans son coffre
Le garage où s'était rendue la maman du bébé retrouvé dans son coffre © Radio France

Le papa présumé de la petite fille retrouvée nue et déshydratée dans une voiture vendredi dans un garage de Terrasson en Dordogne a été placé en garde à vue, tout comme sa compagne de 45 ans. Mais son état d'alcoolisation ne permettait pas jusque là de l'entendre.

C'est une information que France Bleu Périgord vous donnait dès vendredi soir.Une femme de 45 ans est toujours en garde à vue à Brive après son interpellation vendredi après midi dans un garage de Terrasson. Les employés avaient découverts une petite fille d'un an complètement déshydratée et qui avait du mal à respirer dans le coffre de la voiture de cette corrézienne.Le père présumé de l'enfant est lui aussi en cours d'audition, mais son état d'alcoolisation "massive" ne permettait pas jusque là de l'entendre.

Guillaume Iguacel l'homme qui a eu le réflexe d'ouvrir le coffre en entendant des gémissements - Radio France
Guillaume Iguacel l'homme qui a eu le réflexe d'ouvrir le coffre en entendant des gémissements © Radio France

En tout cas l'enquête progresse doucement. Et c'est un sombre tableau qui se dessin peu à peu. Selon le parquet de Brive, la fillette de un an retrouvée dans le coffre de la voiture  n'avait pas d'existence légale pour l'administration française puisqu'elle n'avait tout simplement jamais été déclarée à l'état civil.

La maman aurait caché son existence au père sur fond de détresse sociale.

L'enfant a été retrouvée nue, dans son coufin, sale baignant dans son urine et très déshydratée. Le procureur parle de manque de soins évidents et même d'un bébé en retard de développement.

La fillette est actuellement toujours hospitalisée au service de pédiatrie de l'hôpital de Brive. Des tests ADN vont maintenant être pratiqués pour savoir s'il s'agit bien de l'enfant biologique du couple gardé à vue.

Un couple dont les 3 autres enfants âgés de 4 à 10 ans sont en cours de placement à l'aide social du conseil général de la Corrèze.

Le père n'avait toujours pas pu être entendu en milieu de journée en raison de son état d'alcoolisation très avancée. Le parquet se dirigerait vers l'ouverture d' une information judiciaire pour violence sur mineur de 15 ans et peut être pour privation de soins.