Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bébé retrouvé dans le coffre d'une voiture : les parents mis en examen

-
Par , France Bleu Périgord

Les parents de la petite fille retrouvée dans le coffre d'une voiture en Dordogne à Terrasson ont été mis en examen ce dimanche après-midi à Brive. L'homme et la femme originaires de Brignac-la-Plaine en Corrèze étaient bien les parents biologiques de l'enfant, âgée selon les estimations entre 15 à 24 mois

Le procureur de la République de Brive pendant la conférence de presse
Le procureur de la République de Brive pendant la conférence de presse © Radio France

Le couple originaire de Brignac la plaine en Corrèze à la frontière avec le Périgord placé en garde à vue vendredi a été mis en examen ce dimanche pour violences sur mineur de 15 ans, dissimulation d'enfants et privations de soins.

Le père et la mère (qui sont bien les parents biologiques de l'enfant) ont été laissés libres mais sous contrôle judiciaire avec interdiction de revenir chez eux à leur domicile.

"C'est un cas de dissimulation étalé sur au moins 15 mois qui défie l'imagination", a expliqué le procureur de Brive

Une petite fille âgée de 15 à 24 mois avait été découverte déshydratée et nue et baignant dans son urine dans le coffre de la voiture de la maman.

Guillaume Iguacel portrait du garagiste qui a sauvé le bébé

C'est un garagiste de Terrasson qui avait découvert la petite fille

Petite fille qui selon le procureur de la République de Brive souffre d'un important retard psychomoteur et d'un problème de poids et de taille. Selon le procureur de la République de Brive, l'enfant ne parle pas et il faudra une prise en charge lourde pour combler les carences. Elle aurait aussi subi des violences psychologiques.

La justice estime à 15 à 24 mois son âge car l'enfant n'avait jamais été déclaré à l'État civil. C'est donc une décision d'un tribunal qui devra prochainement lui donner une identité.

En garde à vue, le père de l'enfant, un homme de 40 ans qui travaille dans le bâtiment, a dit ne pas être au courant de l'existence de ce bébé . Les proches de la famille (qui a déjà trois enfants âgés de 4 à 10 ans placés depuis à l'aide sociale) n'étaient semble-t-il pas non plus au courant.

En fait, le bébé avait jusque là été "dissimulé au regard" des proches selon les mots du procureur...

Le point sur l'enquête avec Nicolas Rassin

La mère, une femme sans emploi de 45 ans, dit ne pas avoir informé le reste de sa famille de l'existence de l'enfant. Reste à savoir pourquoi la maman a eu ce comportement : s'agit-il d'un déni de grossesse ? Le procureur dit ne pas pouvoir s'avancer sur la question. Il ne précise pas non plus les conditions de vie de la petite pendant ces longs mois, ni où l'enfant a pu être caché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess