Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Belfort : un garçon de 13 ans interpellé pour détention de stupéfiants

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un garçon de 13 ans a été interpellé par la police avec notamment 80 grammes de résine de cannabis dans ses poches, alors qu'il s'approvisionnait dans un véhicule. Les forces de l'ordre y ont aussi trouvé 30 grammes d'héroïne. Il sera jugé en décembre prochain par le tribunal pour enfants.

La police a notamment trouvé 30 grammes d'héroïne dans un véhicule.
La police a notamment trouvé 30 grammes d'héroïne dans un véhicule. © Radio France - François Ventéjou

Un adolescent de 13 ans est déféré devant le tribunal pour enfants de Belfort pour détention de drogue, et y sera jugé le 7 décembre prochain. Il a été interpellé dans le quartier Dardel alors qu'il s'approvisionnait dans un véhicule qui servait à stocker la marchandise. 

30 grammes d'héroïne dans une voiture "de stockage"

Le garçon avait sur lui 80 grammes de résine de cannabis, mais aussi de l'herbe et de l'héroïne. Dans la voiture dite "de stockage", les policiers ont notamment mis la main sur 30 grammes d'héroïne et 100 grammes de résine de cannabis.  En garde à vue, il a reconnu être le propriétaire de la drogue.

Son interpellation a eu lieu en juillet dernier au terme d'une surveillance de plus de trois mois de la part de la brigade des stupéfiants et de membres de forces de l'ordre. Mais la décision de le convoquer devant la justice n'a été prise que ce jeudi 22 octobre, après les explications du propriétaire du véhicule. Ce dernier a finalement été mis hors de cause, car la voiture ne lui appartient plus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess