Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Belfort : un policier traîné au sol par le conducteur d'une voiture volée

Un policier a été blessé mardi soir à Belfort alors qu'il tentait d'interpeller le conducteur d'une voiture volée : le fonctionnaire a été traîné au sol lorsque l'automobiliste a redémarré pour échapper au contrôle.

Police BAC (photo d'illustration)
Police BAC (photo d'illustration) © Maxppp - Alexandre Marchi

Belfort, France

Mardi soir, vers 23h, un fonctionnaire de la BAC de Belfort (brigade anticriminalité) a été blessé lors d'un contrôle de police qui a mal tourné, dans le quartier des Résidences, au niveau de la rue du Peintre Baumann. La patrouille vient de repérer une voiture signalée volée. Les fonctionnaires tentent alors d'intercepter le véhicule.

Le policier s'accroche à la voiture

Le conducteur redémarre en marche arrière pour échapper au contrôle. L'un des policiers, qui était accroché avec son bras à l'habitacle, par la fenêtre, est traîné au sol sur plusieurs dizaines de mètres. Le véhicule finit par percuter un muret et "la voiture est retombée sur le fonctionnaire, sur ses quatre roues", précise une source proche du dossier. Le conducteur a réussi à prendre la fuite.  

L'auteur toujours en fuite

Selon nos informations, jeudi soir, vers 19h, le ou les auteurs des faits n'avaient toujours pas été interpellés. Le fonctionnaire a été "brûlé au dos, au bras et souffre de diverses coupures", mais ses jours ne sont pas danger, ajoute une autre source. Une enquête a été ouverte pour "violence avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique".

"Des conditions de travail extrêmes et insupportables" (Alliance 90)

Dans un communiqué, le syndicat départemental Alliance condamne "fermement cet acte criminel" et rappelle "qu'un énième rapport parlementaire sur les conditions de travail des policiers et gendarmes vient d'être rendu public alors que cela fait des années que nous dénonçons ces mêmes conditions extrêmes et insupportables (...) le temps des mots est (très) largement passé et il est venu celui des actes forts et légitimes !"

.