Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Belfort : un véhicule de police incendié sur le parking du commissariat

Un véhicule administratif du commissariat de Belfort a été incendié dans la nuit de lundi à mardi. L’acte criminel ne fait aucun doute. Le syndicat Alliance Police exprime sa colère.

La 207 a été complètement détruite par les flammes
La 207 a été complètement détruite par les flammes - Commissariat de police de Belfort

Stationné sur le parking du commissariat en vieille ville de Belfort, un véhicule administratif de la police nationale a été incendié dans la nuit de lundi à mardi. La 207 a été complètement détruite par le feu.

Le commissariat n’a pas été touché

Les flammes ne se sont heureusement pas propagées à la façade du commissariat. Le bâtiment n’a pas été touché et n'a subi aucun dégât. 

Incendie criminel 

D'après les premiers éléments de l’enquête, l’acte criminel ne faut aucun doute. Le ou les auteurs sont recherchés. Dans la nuit du 1er au 2 mars, deux cocktails Molotov avaient été lancés dans la cour du même commissariat de Belfort.

On doit gêner certains trafics

Sébastien Garcia est délégué du syndicat Alliance Police dans le Territoire de Belfort, aujourd'hui il tient à exprimer la grande colère de l'ensemble de ses collègues : "nous sommes au service du public, on est là pour s’occuper de la protection, de la sécurité des gens et des biens, et on n'est pas là pour être pris pour cible par des gens irresponsables et irrespectueux. Depuis le début de la crise sanitaire, nous sommes très souvent sur le terrain et effectivement on doit certainement gêner certains trafics, mais une chose est sûre, on ne reculera pas et _on continuera à mener nos missions_" affirme Sébastien Garcia.

Des CRS en renfort

Dans un communiqué, Damien Meslot, le maire de Belfort, condamne "très fermement" cette attaque et demande des moyens supplémentaires pour la police nationale de sa ville afin de faire cesser ces agissements menés par un petit groupe ultra-minoritaire. Ce dernier multiplie les actes de violences urbaines notamment dans le quartier des Résidences. Le préfet du Territoire de Belfort a demandé et obtenu le renfort d'une demie compagnie de CRS arrivée sur place dans la soirée de mardi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess