Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Bergerac : un motard accusé d'avoir fauché mortellement un cycliste comparait au tribunal

-
Par , France Bleu Périgord

Le procès d'un motard accusé d'avoir tué un cycliste périgourdin en décembre 2016 aura lieu ce mardi au tribunal correctionnel de Bergerac. La fédération française de cyclotourisme sera partie civile.

Le procès aura lieu au palais de justice de Bergerac.
Le procès aura lieu au palais de justice de Bergerac. © Radio France - Emmanuel Claverie

Bergerac, France

Le tribunal correctionnel de Bergerac jugera ce mardi un motard de 35 ans accusé d'avoir fauché mortellement un cycliste périgourdin en décembre 2016. 

Gilbert Duroux, la victime de 82 ans, roulait avec trois autres cyclistes sur la bande d'arrêt d'urgence de la rocade de Périgueux lorsqu'un motard qui arrivait en sens inverse s'est déporté a et percuté l'octogénaire. Sa jambe gauche avait été arrachée et il était mort quelques heures plus tard à l'hôpital. Le motard avait pris la fuite juste après l'accident, avant de finalement se rendre à la police. Le prévenu était alcoolisé au moment des faits et des analyses avaient aussi montré la présence de cannabis dans son sang.

Dans ce procès pour homicide involontaire, il y a quatre parties civiles, dont la famille de la victime, le cycloclub Périgord Pourpre Evasion, la comité départemental de cyclotourisme de la Dordogne et la fédération française de cyclotourisme. C'est la première fois en plus de 20 ans que cette dernière se porte partie civile dans un procès de ce type. 

Un procès pour sensibiliser

Selon le président de la fédération française de cyclotourisme, Denis Vitiel, il y a "urgence à sensibiliser les usagers de la route" sur les dangers pour les cyclistes. Depuis 2018, 19 cyclistes sont morts dans des accidents en France

En Dordogne, celui qui a coûté la vie à Gilbert Duroux doit servir d'exemple selon le président de Périgord Pourpre Evasion, le club avec lequel la victime faisait du vélo. "J'espère que le motard fera de la prison et qu'on lui enlèvera son permis", dit-il. 

L'avocate du prévenu, Me Bettina Grellety, compte plaider le repentir mais "il n'est pas question [que son client] paie plus qu'un autre dans la même situation. Les faits l'ont suffisamment perturbé", a-t-elle ajouté.  

La fédération nationale de cyclotourisme demande 10.000 euros de dommages et intérêts qui seront investis dans des campagnes de sensibilisation et notamment dans des clips qui seront diffusés sur les réseaux sociaux.

Au niveau local, le comité départemental de cyclotourisme de la Dordogne fait chaque année de la sensibilisation avec des réunions sur la sécurité et les consignes à respecter pour les cyclistes et les automobilistes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu