Faits divers – Justice

Bernard Cazeneuve annonce la venue de 114 gendarmes et policiers supplémentaires en Isère d'ici la fin de l'année

Par Lionel Cariou, France Bleu Isère et France Bleu lundi 18 janvier 2016 à 23:37

Bernard Cazeneuve devant les forces de l'ordre
Bernard Cazeneuve devant les forces de l'ordre - Lionel Cariou

Le ministre de l'intérieur n'est pas venu les mains vides lundi en Isère. Après avoir décoré le pompier qui a maitrisé Yassin Salhi à Saint-Quentin-Fallavier, Bernard Cazeneuve a annoncé l'arrivée d'ici la fin 2016 dans le département de 74 gendarmes et 40 policiers.

Dans les salons de la préfecture de l'Isère, le ministre de l'intérieur a d'abord décoré le pompier isérois qui a maitrisé Yassin Salhi (en juin dernier, cet homme avait tué Hervé Cornara et menacé de faire sauter l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier). Une cérémonie sans la presse, puisque le pompier souhaite garder l'anonymat. Puis, dans un discours d'une quarantaine de minutes devant les forces de l'ordre, Bernard Cazeneuve a annoncé des effectifs supplémentaires pour les différents services du département.

Au sujet de l'agglomération grenobloise, le ministre de l'intérieur a parlé de chiffres "atypiques". En clair, les infractions sont en hausse, alors que les autres villes comparables enregistrent une baisse de la délinquance. Bernard Cazeneuve a donc annoncé 30 policiers supplémentaires pour l'agglomération; l'une de leurs missions prioritaires sera la lutte contre le trafic de drogue. Le ministre veut aussi améliorer la coopération entre les forces de l'ordre et certains services de l'Etat comme par exemple l'éducation nationale ou les douanes. Bernard Cazeneuve veut appliquer à la capitale des Alpes le principe de la "méthode globale" mise en oeuvre à Marseille et Saint-Ouen. A noter également l'arrivée annoncée de 10 policiers pour renforcer notamment les services de renseignement.

"La République est partout chez elle" a martelé Bernard Cazeneuve

En ce qui concerne la gendarmerie, 74 militaires devraient être déployés d'ici la fin de l'année dans le département, dont 44 dans les unités de gendarmeries mobiles positionnées à Grenoble et Pontcharra. Bernard Cazeneuve a aussi parlé de 23 gendarmes supplémentaires pour le groupement départemental de l'Isère.