Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bernard Sainz, alias "Docteur Mabuse", placé en garde à vue dans une nouvelle affaire de dopage

lundi 20 novembre 2017 à 11:54 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Bernard Sainz, surnommé "Docteur Mabuse" a été placé en garde à vue lundi dans l'Orne dans le cadre d'une nouvelle affaire présumée de dopage. Son interpellation fait suite à la diffusion d'un reportage dans l'émission Cash Investigation sur France 2 l'an dernier.

Bernard Sainz, alias "Docteur Mabuse", interpellé et place en garde à vue dans une nouvelle affaire de dopage
Bernard Sainz, alias "Docteur Mabuse", interpellé et place en garde à vue dans une nouvelle affaire de dopage © AFP - Charly Triballeau

Bernard Sainz a été interpellé ce lundi matin à son domicile à Almenèches, près d'Argentan dans l'Orne. Un domicile qui a été perquisitionné par les enquêteurs. Âgé de 74 ans, il est soupçonné d'exercice illégal de la médecine et de la pharmacie, incitation et aide à l'usage de substances interdites aux sportifs, et complicité d'acquisition et détention de substances vénéneuses.

Dans l'émission Cash investigation, diffusée en juin 2016 sur France 2, il avait été filmé en caméra cachée en train de délivrer des protocoles de dopage à des cyclistes. Une information judiciaire a été ouverte en février dernier par le pôle santé du parquet de paris. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Caen et à l'office de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la sécurité publique.

Ce sont donc de nouveaux ennuis judiciaires pour celui qui se présente comme un spécialiste des médecines douces. Début septembre, à Caen, il avait été condamné à 9 mois de prison ferme pour dopage dans le monde du cyclisme amateur et semi professionnel normand. Une condamnation dont il a fait appel. Bernard Sainz a également été condamné en 2014 et 2013.