Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bernard Tapie absent de son procès, son état de santé s'aggrave

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Bernard Tapie était absent mardi à la reprise de son procès à la Cour d'Appel à Paris. L'ancien président de l'OM avait demandé un nouveau report en raison l'aggravation de son état de santé. Requête rejetée.

Bernard Tapie
Bernard Tapie © Radio France - Radio France

Le procès en appel de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage controversé de 2008 se poursuit sans lui ni ses avocats. La défense de l'ancien président de l'OM, qui souffre d'un cancer, a déposé une demande de report du procès liée à une aggravation de son état de santé, l'empêchant d'être présent

Le patron de La Provence refuse d'être représenté par ses avocats. Il souhaite s'exprimer lui-même dans cette affaire qui est le "combat d'une vie" selon son avocat Hervé Temime. Bernard Tapie, présent à plusieurs reprises depuis la reprise des audiences le 10 mai "a essayé d'aller le plus loin possible dans le procès"

Les traitements qu'il va suivre "sont susceptibles de lui permettre de participer à un nouveau procès à une date relativement proche" ajoute l'avocat, sollicitant qu'une expertise soit ordonnée. Une demande à laquelle se sont associés les avocats de Maurice Lantourne, ancien conseil de Bernard Tapie et lui aussi prévenu

Aucun renvoi possible avant avril 2022

Le parquet général a reconnu une "situation très difficile" mais a sollicité la poursuite des débats, indiquant qu'aucun renvoi ne serait possible avant avril 2022. Après une suspension, la cour d'appel a rejeté ces demandes, "au motif que ce renvoi serait contraire au respect du délai raisonnable auquel les prévenus ont droit". La présidente a notamment motivé sa décision en soulignant que Bernard Tapie avait été entendu pendant l'instruction et lors du procès. "Très bien, parfait, eh bien au revoir", a lancé maître Temime avant de quitter la salle avec sa consoeur Julia Minkowski. Les avocats ont formé un pourvoi en cassation contre cette décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess