Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bertrand Cantat ne sera finalement pas aux Papillons de nuit dans la Manche le 18 mai prochain

lundi 12 mars 2018 à 19:20 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

L'ex leader de Noir Désir renonce à tous ses festivals d'été pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs. Quinze ans après la mort de Marie Trintignant sous ses coups, sa venue suscitait des polémiques notamment dans la Manche

Bertrand Cantat ne montera pas sur scène aux Papillons de Nuit
Bertrand Cantat ne montera pas sur scène aux Papillons de Nuit © Maxppp - Cyril Sollier/ PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Saint-Laurent-de-Cuves, France

Bertrand Cantat ne sera finalement pas sur scène du festival des Papillons de nuit à Saint-Laurent-de-Cuves le 18 mai prochain. L'ex-leader de Noir Désir renonce à tous ses festivals d'été pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs  Bertrand Cantat, condamné pour avoir tué sa compagne Marie Trintignant en 2003, cristallisait depuis plusieurs semaines, le débat autour des violences faites aux femmes. Un débat qui s'était particulièrement envenimé dans la Manche.

Pétition et lettre ouverte

Tout est  parti d'une pétition lancée à la mi février demandant l'annulation du concert." En mettant en lumière Bertrand Cantat, vous banalisez les violences faites aux femmes et vous les cautionnez " lançait le texte. Plus de 73 000 signatures recueillies et dans le même temps une lettre ouverte envoyée à la ministre de la Culture, lettre du  collectif Citoyenne féministe.

Le département se désengage

L'affaire prend encore une autre tournure quand le Conseil Départemental décide de se désengager financièrement du festival. Fin février Il supprime son aide 34 000 euros pour la communication. "Question de valeurs" expliquent alors les élus de la majorité alors même que le département s'engage pour des actions contre les violences faites aux femmes. 

Le festival défend son choix 

Décision jugée regrettable et réductrice par l'association organisatrice du festival, ROC en Baie, refusant toute ingérence dans le projet artistique. 

Jusqu'au bout les responsables ont défendu leur  choix :.pas question de se substituer à la justice ou se livrer à une certaine forme de censure. 

Le festival qui annoncera ce mardi 13 mars la programmation complète de cette édition 2018.