Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux jeunes majeurs condamnés pour avoir agressé, frappé et volé la voiture d'un automobiliste

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon

Les deux individus âgés de 19 et 20 ans se sont vus infliger par le tribunal de Besançon une peine de six mois d'emprisonnement avec maintien en détention. Ils ont été reconnus coupables d'avoir frappé et volé un automobiliste jeudi dernier.

Ils sont passés en comparution immédiate ce lundi
Ils sont passés en comparution immédiate ce lundi © Radio France - Nina VALETTE

Besançon, France

Dans le box, les deux cousins de 19 et 20 ans écoutent attentivement le président de la cour. "Il était tard dans la nuit, vous étiez alcoolisés, vous avez demandé à cet automobiliste de vous conduire dans un hôtel". L'automobiliste en question travaille à proximité dans un supermarché du quartier de Planoise. Il effectue des ménages. Il dépose les deux jeunes et c'est là que la situation se serait envenimée. "S'ensuit des coups de pied, de poings, puis vous avez dérobé la sacoche et la voiture." Les policiers retrouvent le véhicule de la victime 1 kilomètre plus loin, encastrée dans la devanture d'une banque. 

Deux versions des faits 

Les deux cousins contestent la version de la victime. Ils expliquent que c'est elle qui les a abordés pour leur demander des stupéfiants. Le premier reconnaît un coup mais pas plus, et explique avoir cru que l'automobiliste allait sortir un couteau de sa sacoche. "J'ai arraché la sacoche, mais après je l'ai appelé pour lui dire de revenir", raconte-t-il. Quant au deuxième comparse, il se défend d'avoir fait quoi que ce soit. "J'ai juste un peu trop bu, j'ai rien fait, j'ai juste essayé de les séparer.

"Il abuse, il dit pas tout ce qu'il a fait"

A la barre, la victime maintient sa version des faits. Quand la procureure lui demande pourquoi elle a accepté de faire monter les deux individus dans son véhicule, elle explique que "ce n'était pas très loin" et qu'en plus, il attendait son collègue de travail. "Une fois arrivés, il y en a un qui a pris mes clefs de voiture". Il parvient à prendre la fuite. En face, le cousin nie avoir voulu voler la voiture, et affirme que la victime avait laissé les clefs sur le contact. "Il abuse, il dit pas tout ce qu'il a fait."

Reconnus coupables 

L'avocat de la défense regrette le peu de sérieux de l'enquête : "Qui a vérifié que la victime travaillait bien où elle l'affirme ? Pourquoi ne s'est-elle pas sauvée ?", argumente-t-il.Les deux cousins, en récidive pour les mêmes faits, ont tous les deux été condamnés à 6 mois d'emprisonnement et maintenus en détention. Ils devront indemniser la victime et la banque.