Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Besançon : elle s'accroche à son rétroviseur, il la traîne sur plusieurs mètres

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Un homme de quarante ans, au volant d'une voiture, a traîné sa femme devant le collège Stendhal, à Besançon.

La scène s'est déroulée ce vendredi matin, devant le collège Stendhal à Besançon.
La scène s'est déroulée ce vendredi matin, devant le collège Stendhal à Besançon. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Besançon, France

Il devra s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Besançon, ce lundi. Un homme âgé de 40 ans a été interpellé et placé en garde à vue, ce vendredi après une scène pour le moins surréaliste, devant le collège Stendhal à Besançon. L'individu, au volant de sa voiture a traîné son ex-femme sur quelques mètres. Il venait d'obliger leur fille à monter dans le véhicule.

Tout s'est passé très vite. Vers 7 h 45, c'est devant de nombreux élèves de l'établissement scolaire que l'incident se passe, précise le parquet de Besançon. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme n'a semble-t-il pas délibérément traîné son ex-femme sur la chaussée. Il s'est arrêté au bout d'une dizaine de mètres, lorsqu'il s'est rendu compte qu'elle continuait à s'agripper au rétroviseur de son véhicule. Cette Bisontine de 38 ans ans tentait de stopper son ex-mari de partir avec leur fille, qu'elle venait de déposer à l'école.

La femme victime de violences conjugales 

Prise en charge au CHU de Minjoz, pour des abrasions au niveau du pied et du cuir chevelu, la victime s'est vu délivré une ITT de 3 jours. Son ex-mari sera jugé au tribunal correctionnel de Besançon en comparution immédiate, ce lundi. Il avait été condamné en juillet dernier pour des violences conjugales sur cette même ex. Il n'avait pas de droit de garde depuis la séparation du couple. 

Choix de la station

France Bleu