Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Besançon : il jette de l'argent par les fenêtres et finit en garde à vue

mercredi 14 mars 2018 à 20:00 Par Laurine Benjebria, France Bleu Besançon et France Bleu

L'expression "jeter de l'argent par la fenêtre" a pris vie ce mercredi à Besançon. Et c'est même pour cette raison qu'un conducteur bisontin de 31 ans a été interpellé par la police.

Les policiers de Besançon ont interpellé un conducteur qui jetait des billets par sa fenêtre - Photo d'illustration
Les policiers de Besançon ont interpellé un conducteur qui jetait des billets par sa fenêtre - Photo d'illustration © Radio France

Besançon, France

Les policiers bisontins ont vécu une situation surréaliste ce mercredi, vers 14h au croisement des rues de Vesoul et de Chaillot. Ils sont d'abord surpris par un automobiliste qui vient de griller un feu rouge et qui refuse de s'arrêter pour un contrôle routier. Jusque-là, c'est banal, sauf que pendant la poursuite, le conducteur jette des billets de banque par sa fenêtre.

Des renforts sont appelés et les fonctionnaires se répartissent les rôles : tandis que certains interpellent le conducteur, d'autres ramassent les billets tombés sur la chaussée. Plus de 1.000 euros en petites coupures par terre, et dans la voiture, ils retrouvent encore 1.500 de plus. 

Les policiers suspectent une origine frauduleuse

Alors, était-ce un Robin des bois de la route ? A priori, ce n'est pas la piste privilégiée la police qui suspecte une origine frauduleuse. Surtout que les antécédents du trentenaire ne plaident pas en sa faveur : consommation de stupéfiants, effraction, port d'armes, etc.

L'automobiliste a été placé en garde à vue. Car jeter de l'argent par la fenêtre, ça peut être une infraction... sauf à trouver une bonne explication.