Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Besancon : le conducteur qui a ouvert le feu sur un camion est condamné à six mois de prison ferme

mardi 4 septembre 2018 à 10:45 Par Laurine Benjebria et Dimitri Imbert, France Bleu Besançon

L'automobiliste qui a ouvert le feu à deux reprises sur un camion dans la zone commerciale de Chateaufarine était jugé en comparution immédiate ce lundi au tribunal correctionnel de Besançon. Il a finalement été condamné à 6 mois de prison ferme.

Code civil et dossier dans les mains d'une avocate - Photo d'illustration
Code civil et dossier dans les mains d'une avocate - Photo d'illustration © Radio France - Matthieu Mondoloni

Besançon, France

Des coups de feu dans la zone de Chateaufarine à Besançon. Ca s'est passé pas plus tard que samedi matin vers 5 heures et demi. Un automobiliste français résidant en Suisse a ouvert le feu à deux reprises sur un poids lourds qui stationnait dans le rond point et qui le gênait pour passer. Le conducteur n'a pas été touché mais ce jeune bisontin reste traumatisé. L'auteur des coups de feu était jugé ce lundi après midi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Besançon pour violences volontaires aggravées. Il a finalement été condamné à 6 mois de prison ferme.

A plusieurs reprises lors de la comparution immédiate, cet homme mince de 44 ans s'est tourné vers sa victime pour lui répéter : "je tiens à m'excuser je suis désolé". Ce matin là ce grutier sans casier judiciaire qui travaille en Suisse rentre de boîte de nuit avec sa compagne. Il a beaucoup bu et estime que le poids lourds l'empêche de passer pour rejoindre son hôtel, le Campanile juste à côté. Il descend alors de sa voiture. 

La suite c'est Yacine le jeune chauffeur routier de Besançon qui la raconte. "Il s'est arrêté sans explication, il s'énerve, il sort de sa voiture et il me menace" relate Yacine, encore choqué par les événements. Yacine voit ensuite l'automobiliste chercher une arme dans sa voiture, "il a tiré, je me suis enfui" note le routier.

"J'ai eu la peur de ma vie"

Le Bisontin a peu de reprendre le travail : "je ne pense pas que ça parte aussi tôt, je vais avoir du mal à m'y remettre, ce qui me fait peur c'est de reprendre le boulot", confie-t-il.

Yacine est traumatisé par les événements

En arrêt de travail pour 10 jours, Yacine reste profondément traumatisé par cet épisode de violence gratuite.  "Pourtant vous êtes un grand garçon" lui dit la présidente pour le réconforter. Le routier lui répond entre deux sanglots, "c'est dur". Son agresseur écope lui de 6 mois fermes. Et son arme a été confisquée.