Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Besançon : mécontent d’être verbalisé, un couple fonce avec son véhicule sur 2 policiers municipaux

mercredi 6 juin 2018 à 17:01 Par Rachel Noël et Véronique Narboux, France Bleu Besançon

A Besançon, une voiture a foncé sur 2 policiers municipaux mercredi en début d’après-midi. Personne n’est blessé. Le couple impliqué a tenté de partir, mais a été interpellé.

La voiture a foncé sur deux policiers municipaux de Besançon
La voiture a foncé sur deux policiers municipaux de Besançon © Maxppp - Claude Prigent

Besançon, France

Personne n’a été blessé, mais l’incident aurait pu très mal tourner. Une voiture a foncé sur 2 policiers municipaux à Besançon mercredi en début d’après-midi. 

Les agents venaient de verbaliser le véhicule. Le ton est monté : menaces, insultes aux policiers ont fusé. Le conducteur et sa passagère sont remontés en voiture. Les agents se sont placés devant le véhicule pour l'empêcher de redémarrer. Peine perdue : le conducteur a accéléré, les policiers ont juste eu le temps de reculer pour ne pas être blessés.

Suivis grâce à la vidéosurveillance

Ils ont alerté les autres patrouilles de police municipale.  Le couple a finalement été retrouvé, quelques centaines de mètres plus loin, grâce aux caméras de vidéosurveillance. A l'arrière de leur voiture se trouvait leur enfant de 4 ans.

Le conducteur et sa passagère ont été interpellés et conduits au commissariat de Besançon. Ils ont été relâchés.