Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : tondue et frappée parce qu'elle voulait se marier avec un chrétien

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

A Besançon, une jeune fille de 17 ans a été tondue et frappée par sa famille musulmane d'origine bosniaque parce qu'elle envisageait de se marier avec un chrétien d'origine serbe. Blessée, elle a été soignée et placée sous protection judiciaire. sa famille sera jugée en octobre.

L'intervention de la police a mis fin au calvaire de la jeune fille
L'intervention de la police a mis fin au calvaire de la jeune fille © Maxppp - Rémy Perrin

C'est une histoire d'un autre âge. A Besançon,  une jeune fille de 17 ans a été tondue et frappée par sa famille musulmane d'origine bosniaque parce qu'elle envisageait de se marier avec un chrétien d'origine serbe. La scène s'est déroulée lundi dans le quartier des clairs soleils à Besançon. 

La famille de la fille et du garçon habitent le même immeuble. Elles se connaissent. La jeune fille de 17 ans fréquente depuis plusieurs mois déjà le garçon de 19 ans. Tout cela sans souci jusqu'à ce que les deux jeunes commencent à parler mariage. Devant ce projet, la famille de la jeune fille se fâche, les parents auraient dit à leur fille : "Pas question que tu épouses un chrétien".

Pas question que tu épouses un chrétien !

Les deux amoureux décident alors de partir quelques jours à la fois, expliquent-ils, pour montrer que c'est du sérieux et certainement aussi pour s'affranchir de la pression familiale. C'est à leur retour qu'ont lieu les violences. Les deux amoureux se font accompagner par les parents du garçon pour se rendre  dans l'appartement de la fille. Peu de temps après leur arrivée,  les violences s'enchaînent. C'est la mère la première qui assène une gifle à sa fille puis l'oncle puis la tante puis le père. N'étant pas chez eux, les parents du garçon n'osent pas intervenir. Ils préfèrent sortir avec leur fils et prévenir la police.

La jeune fille a été tondue tout en étant frappée par quatre membres de sa famille

La jeune fille se retrouve alors seule dans l'appartement familial pour endurer les coups et subir le châtiment ultime. Tenue fermement par ses parents tout en continuant d'être frappée, c'est son oncle qui empoigne la tondeuse et lui rase entièrement sa longue chevelure. L'arrivée de la police mettra fin à son calvaire.

Hématomes et côte cassée

La jeune fille a dû être hospitalisée. Elle souffre de nombreux hématomes, elle a une côte cassée et des oreilles très meurtries car violemment tirées. Un médecin lui a délivré une incapacité de 14 jours. Elle a été placée sous protection judiciaire et sa famille a interdiction d'essayer de l'approcher. 

Le père, la mère, l'oncle et la tante ont été déférés au parquet de Besançon, le juge les a placés sous contrôle judiciaire. Ils ont interdiction d'essayer de voir leur fille, d'ailleurs ils ne savent pas où elle se trouve. Ils seront jugés en octobre pour violences sur mineurs commises devant des mineurs et en réunion, deux circonstances aggravantes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess