Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : un incendie volontaire détruit une halte-garderie dans le quartier des 408

-
Par , France Bleu Besançon
Besançon, France

A Besançon, la nuit du Nouvel An a été marquée par un incendie volontaire qui a endommagé une grande partie de la maison de quartier des 408. La halte-garderie et la ludothèque sont détruites. Le reste du bâtiment a pu être préservé des flammes.

Les services de la ville de Besançon ont commencé les travaux de déblaiement quelques heures après l'incendie
Les services de la ville de Besançon ont commencé les travaux de déblaiement quelques heures après l'incendie © Radio France - Véronique Narboux

L'incendie a pris durant la nuit du Nouvel An, dans le quartier des 408, peu avant deux heures du matin. Le feu a détérioré une bonne partie de la maison de quartier Grette - Butte. 

Les locaux de la halte-garderie qui accueillait une dizaine d'enfants ainsi que la ludothèque sont entièrement détruits. En revanche, les pompiers ont réussi à préserver des flammes la salle polyvalente et le local qui abrite l'épicerie sociale.   

Le feu a entièrement détruit la halte-garderie La ribambelle
Le feu a entièrement détruit la halte-garderie La ribambelle © Radio France - Véronique Narboux

Selon les premiers éléments de l'enquête, les auteurs auraient d'abord brisé une vitre de la halte-garderie avant de lancer une sorte de cocktail molotov qui a provoqué l'incendie. Les policiers vont maintenant exploiter les images de vidéo surveillance qui montrent deux individus présents sur les lieux au moment du départ de feu.  

On ne laissera pas la place à la voyoucratie" - Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon

Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, s'est rendu sur place ce lundi matin, accompagné de trois de ses adjoints. Il déplore un "acte inacceptable [qui] pénalise les habitants du quartier" et fustige "des criminels qui se permettent de détruire des lieux qui servent à l'ensemble du public". Jean-Louis Fousseret promet que "ni la Ville ni la République ne reculeront dans le quartier des 408. Ca ne deviendra pas une zone de non-droit, dit-il. On ne laissera pas la place à la voyoucratie, pas plus aux 408 qu'ailleurs." 

Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, s'est rendu sur place avec plusieurs de ses adjoints
Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, s'est rendu sur place avec plusieurs de ses adjoints © Radio France - Véronique Narboux

Concernant les parents de la dizaine d'enfants qui ne pourront plus être accueillis à la halte-garderie La ribambelle, Carine Michel, l'adjointe au maire de Besançon en charge du personnel et des relations avec les usagers, précise qu'elle sera elle-même sur les lieux, ce mardi matin, pour les accueillir et pour les orienter vers deux autres structures de petite enfance, en l'occurrence les crèches Epoisses et Mègevand.  

La douzaine d'agents qui travaillent dans la maison de quartier Grette - Butte vont également être avertis. Impossible pour l'instant de dire combien de temps les lieux resteront fermés. Les locaux épargnés par le feu devront tout de même faire l'objet de travaux de mise en sécurité qui pourraient durer plusieurs semaines. Quant à la partie détruite, plusieurs mois de travaux seront nécessaires. Le maire de Besançon évalue déjà les dégâts à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess