Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bessens : retour à l'école, deux semaines après le drame

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

C'est la rentrée pour les écoliers de Bessens ce lundi 6 mai. Ils vont retrouver leur école deux semaines après qu'un arbre s'est écroulé dans la cour, blessant gravement deux élèves de CP.

Les deux arbres de la cour ont été déracinés
Les deux arbres de la cour ont été déracinés © Radio France - Simon Cardona

Bessens, France

Dans la cour de l'école Jules-Ferry de Bessens, le marronnier centenaire et le platane ont été déracinés. Deux semaines après le drame, les écoliers vont retrouver pour la première fois leur école ce lundi.

Bessens, commune de 1.500 habitants dans le Tarn-et-Garonne - Radio France
Bessens, commune de 1.500 habitants dans le Tarn-et-Garonne © Radio France

La cellule de soutien médico-psychologique toujours active

Le jeudi 18 avril, avant-dernier jour avant les vacances de Pâques, un marronnier de 110 ans s'écroule dans la cour de l'école pendant la récréation et blesse gravement Damien et Théo, deux petits garçons de 7 et 8 ans, en CP. Théo a dû se faire amputer de la jambe droite.

Depuis l'accident, une cellule de soutien médico-psychologique a été mise en place. Pendant les vacances, elle a œuvré auprès des jeunes élèves, des parents et du corps enseignant. 

Dans un premier temps j'ai eu un entretien téléphonique, j'ai pu dire que le comportement de ma fille avait changé, raconte Cécile Lafontaine, l'une des responsables de l'association des parents d'élèves de Bessens. Elle a été reçue par une psychologue et ça a changé beaucoup de choses. La psy nous a même conseillé un jeu de société, "Le Monstre des couleurs". Par le jeu, on a pu dénouer des peurs, des colères et de la tristesse."

"Et même pour préparer la rentrée, poursuit le parent d'élève. Savoir que ce lundi a été préparé, que l'on va être accompagné aussi, c'est important." L'académie du Tarn-et-Garonne n'a pas précisé jusqu'à quand la cellule de soutien médico-psychologique sera présente au sein de l'école Jules-Ferry. 

Pour cette rentrée particulière, un enseignant supplémentaire a aussi été prévu. Le maire de Bessens et l'inspecteur d'académie seront présents.

L'analyse de l'arbre toujours en cours

L'enquête ouverte par le parquet de Montauban est toujours en cours. L'analyse de l'arbre tombé sur les enfants aussi. En plus d'une malformation des racines signalée par les experts le lendemain du drame, des signes de pourrissement ont aussi été identifiés ces derniers jours. "Mais pour l'instant, rien n'indique que ce pourrissement serait à l'origine du drame", prévient Laurent Czernik, le procureur de Montauban.

Le marronnier était au centre de la cour de l'école Jules-Ferry depuis 110 ans - Radio France
Le marronnier était au centre de la cour de l'école Jules-Ferry depuis 110 ans © Radio France - Simon Cardona

L'enquête préliminaire souhaite d'abord trouver de quelle maladie était atteint le marronnier avant de désigner de potentiels responsables.

Une cagnotte a été lancée pour les victimes de l’école de Bessens. Plus de 8.000 euros ont été collectés.

Choix de la station

France Bleu