Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Beyrouth : les explosions ont engendré un cratère de 43 mètres de profondeur

-
Par , France Bleu

La double explosion qui a frappé mardi Beyrouth a provoqué un cratère de 43 mètres de profondeur, a indiqué ce dimanche une source sécuritaire libanaise. La catastrophe a entraîné la mort de plus de 150 personnes.

Le port de Beyrouth, quelques jours après la double explosion.
Le port de Beyrouth, quelques jours après la double explosion. © AFP - AFP

Un cratère de 43 mètres de profondeur : c'est ce qu'a engendré la double explosion qui a frappé le port de Beyrouth, selon une source sécuritaire libanaise. La catastrophe survenue mardi a fait plus de 150 morts et 6.000 blessés. 21 personnes sont toujours portées disparues.

Le drame aurait été provoqué par l'explosion d'un entrepôt où étaient stockées selon le Premier ministre libanais Hassan Diab 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium depuis six ans "sans mesures de précaution". Selon l'institut américain de géophysique basé en Virginie, l'explosion a été enregistrée comme un séisme de 3,3 sur l'échelle de Richter.

Une première démission au sein du gouvernement

De nouvelles manifestations sont attendues ce dimanche au Liban. Samedi, des milliers de Libanais sont descendus dans les rues de Beyrouth pour exprimer leur colère contre le pouvoir en place, ils l'accusent d'être responsable de cette catastrophe. Un policier est mort lors d'affrontements selon les autorités, et des centaines de personnes ont été blessées. 

Ce dimanche, la ministre de l'Information libanaise, Manal Abdel Samad, a annoncé qu'elle quittait le gouvernement. Il s'agit de la première démission après la double explosion. "Après l'énorme catastrophe de Beyrouth, je présente ma démission du gouvernement, a déclaré la ministre lors d'une brève allocution télévisée. Je m'excuse auprès des Libanais, nous n'avons pas pu répondre à leurs attentes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess