Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biarritz Olympique : le président Jean-Baptiste Aldigé a-t-il été piégé par un enregistrement audio ?

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Le président du directoire du Biarritz Olympique a déposé une plainte après la fuite d'un enregistrement clandestin lors d'une réunion avec des supporters du club de rugby. Lors de cet entretien Jean-Baptiste Aldigé se livre sans états d’âme.

Jean-Baptiste Aldigé, président du directoire du Biarritz Olympique Pays Basque
Jean-Baptiste Aldigé, président du directoire du Biarritz Olympique Pays Basque © Radio France - Oihana Larzabal

Jean-Baptiste Aldigé s'est-il fait piéger ? Le président du directoire du club de rugby du Biarritz Olympique a porté plainte contre X pour "diffusion d'enregistrement ou d'image qui porte atteinte à l’intégrité d'une personne". Le bouillant patron de BOPB veut savoir comment un entretien de plus de quatre heures avec trois supporters du BOPB le 15 septembre dernier, a pu être enregistré à son insu et diffusé sous le manteau. Deux des trois personnes en question ont été entendues par les enquêteurs de la police nationale. La troisième le sera rapidement.

Selon nos sources qui ont pu avoir accès à l'enregistrement, la conversation de plus de quatre heures et demi entre le président du BOPB et ses interlocuteurs fourmille d'informations de première main sur la gestion du club et les relations de Jean-Baptiste Aldigé avec l’entourage économique et sportif du club. Il permet de jeter un nouveau regard sur ses intentions et ses méthodes ainsi que sur ses ambitions.  Il veut accéder au top 14 et estime que l’équipe de cette année 2020 fait partie des favoris et a les moyens d'accéder à l’élite du rugby français. 

Jean-Baptiste Aldigé déçu par Maider Arostéguy

Mais pour financer ses ambitions Jean-Baptiste Aldigé a besoin d'argent. Pour cela il compte vivement sur l’aménagement du plateau d'Aguilera (immobilier et nouvelles structures sportives). C'est dans cet objectif qu'il a soutenu la candidature de Maider Arostéguy (LR) à la mairie de Biarritz, après celle de l'ancien ministre Didier Guillaume. Mais il s'estime aujourd'hui trahi. Dans l'enregistrement des noms d'oiseaux seraient utilisés à l'encontre de la nouvelle maire de Biarritz.

Maider Arostéguy, maire de Biarritz
Maider Arostéguy, maire de Biarritz © Radio France - Anthony Michel

Jean_Baptiste Aldigé: "Aujourd'hui le club est attaqué"

Aujourd'hui le club est attaqué. Certain ont intérêt à ce qu'il disparaisse. Je suis une victime, on cherche a attaquer mon image.

Avec l’élection du nouveau maire, Jean-Baptiste Aldigé pensait que le dossier Aguilera allait s’accélérer. Aujourd'hui il déchante et affirme que l’élue ralentit le projet, elle veut consulter les Biarrots et serait plus intéressée par l’hôtel du Palais ou la danse. Le président du directoire du BOPB aurait, avant les élections municipales, demandé à Maider Arosteguy d'amener des fonds dans les caisses du club. Charge à elle de convaincre les entreprises qui décrochent les marchés publics de verser quelque chose au club de rugby.

Selon nos sources Jean-Baptiste Aldigé souligne l'implication du fond d'investissement de la famille de Charles Gave : Gavkal. Deux millions et demi d'euros sont injectés dans le club tous les ans par le fond dont les activités principales se trouvent essentiellement à l’étranger. Les retours sur investissements sont très attendus et le temps presse.

Le club veut arriver à l'équilibre grâce à un projet immobilier à Aguiléra
Le club veut arriver à l'équilibre grâce à un projet immobilier à Aguiléra © Radio France - Stéphane Garcia

Boycott de la presse

Toujours selon les sources que nous avons consultées, Jean-Baptiste Aldigé reconnait qu'il n'y a jamais eu d’échanges financiers entre le BOPB et France Bleu Pays Basque dans le cadre du partenariat, contrairement à ce qu'il a déclaré publiquement par le passé. En revanche il concède que le club a mis en places avec les joueurs un boycott organisé des médias locaux : 100 euros sont reversés dans la caisse des joueurs à chaque fois qu'ils ne répondent pas aux questions des journalistes de France Bleu Pays basque et du quotidien Sud Ouest lors des conférences de presse.

S'estimant "diffamé par des extraits du contenu de cet enregistrement " l'ancien président du BOPB, Benjamin Gufflet va porter plainte cette semaine auprès du procureur de la République de Bayonne. Benjamin Gufflet affirme qu'il est "las des nombreuses attaques diffamatoires et calomnieuses de Jean-Baptiste Aldigé depuis deux ans".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess