Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Biarritz : un Angloy en arrêt cardiaque sauvé en partie par une application mobile

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Un Angloy de 64 ans a fait un arrêt cardiaque ce vendredi matin plage du Port Vieux à Biarritz, il a pu notamment être sauvé grâce à l'application mobile "Sauv Life".

La plage du Port Vieux à Biarritz sous le soleil d'avril
La plage du Port Vieux à Biarritz sous le soleil d'avril © Radio France - Frédéric Fleurot

Biarritz, France

Le drame a été évité de peu à la plage du Port Vieux à Biarritz ce vendredi matin. Un Angloy de 64 ans a fait un arrêt cardiaque peu avant 11h. Rapidement des témoins sont intervenus et ont alerté les secours. Les secours qui ont déclenché l'alerte sur l'application "Sauv' Life" en attendant l'arrivée des médecins sur place.

Cette application a alerté une personne inscrite sur cette application mobile. Ce "sauveteur citoyen" a reçu une notification ainsi que l'adresse de l'intervention, il se trouvait seulement à 40 mètres.  Les témoins avaient déjà commencé à prodiguer les premiers secours, mais il a pu les assister.

Une vingtaine d'utilisations par an

Sauv Life, c'est une application mobile que tout le monde peut télécharger pour intervenir rapidement en cas d'arrêt cardiaque, même sans formation de secouriste car les utilisateurs seront forcément assistés par les secours. Il pourra par exemple leur être proposé d'utiliser un défibrillateur. Ce type d'alerte est utilisée une vingtaine de fois par an par l'hôpital de Bayonne et depuis son lancement en mai 2018, elle a montré son efficacité. 

Dans le cas de notre Angloy de 64 ans, selon le SAMU, c'est en partie grâce à l'utilisation de l'application qu'il a pu être sauvé, à tel point que l'homme n'était déjà plus en arrêt cardiaque dans l'ambulance qui le transportait jusqu'à l'hôpital.

En quelques clics, on peut s'inscrire sur l'application et devenir sauveteur citoyen - Aucun(e)
En quelques clics, on peut s'inscrire sur l'application et devenir sauveteur citoyen - Capture d'écran
Choix de la station

France Bleu