Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Biarritz : un policier jugé pour un tir de LBD au visage d'une manifestante

-
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Un policier sera jugé pour "violences involontaires" alors que le 18 décembre 2018 à Biarritz, Lola Villabriga, une étudiante de 19 ans, avait été victime d’une triple fracture de la mâchoire à la suite d'un tir de LBD.

Le 19 décembre 2018, en marge d'une manifestation de gilets-jaunes, Lola Villabriga a été atteinte par un tir de flash-ball
Le 19 décembre 2018, en marge d'une manifestation de gilets-jaunes, Lola Villabriga a été atteinte par un tir de flash-ball © Radio France - Paul Nicolaï

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque. Une jeune femme de 19 ans, qui en marge d'une manifestation, avait été victime d’une grave blessure au visage après un tir de LBD.

L’enquête de l’IGPN et de la justice aboutie donc à un procès. C'est pour "violences involontaires" que le fonctionnaire sera jugé le 26 juin par le tribunal correctionnel de Bayonne. Telle est la suite judiciaire du dépôt de plainte déposé par Lola Villabriga. 

18 mois après

L’étudiante, 19 ans à l’époque à l'époque des faits, avait été victime d’une triple fracture à la mâchoire, conséquence d’un tir de LBD lors d’une manifestation organisée par les gilets jaunes dans les rues de Biarritz. Le 18 décembre 2018 en marge d’une réunion du ministre des affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, avec des ambassadeurs afin de préparer le G7.

Lola, qui suivait une prépa beaux-arts, avait été gravement touchée au visage. Hospitalisée, elle s’était vue notifier 45 jours d’Incapacité temporaire de travail (ITT). 

L’enquête de la police des polices a permis d’identifier le tireur présumé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu