Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Bidart : une septuagénaire tuée par arme à feu, son mari hospitalisé

mercredi 2 mai 2018 à 14:53 Par Amaia Cazenave et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque et France Bleu

L'alerte a été donnée ce matin, aux alentours de 10h par le gendre du couple de personnes âgées. La femme est morte, tuée par arme à feu. Son mari s'est rendu à la police, après s'être retranché plusieurs heures dans la maison familiale. L'octogénaire est hospitalisé à Bayonne.

La maison où s'est déroulée le drame
La maison où s'est déroulée le drame © Corbis - Paul Nicolaï

Bidart, France

Le drame s'est déroulé ce mercredi matin dans une maison d'un quartier pavillonnaire de Bidart, allée Arguizabal. Il est aux alentours de 10h, lorsque le gendre du couple de personne âgées, en tenue de travail se présente au domicile de ceux-ci. L'homme est préoccupé car son beau-père vient d'envoyer une série de sms inquiétants à toute la famille. Quand il pousse la porte, il se retrouve face à son beau-père et sa belle-mère allongée au sol. Elle est déjà décédée, tuée par arme à feu. 

Le vieil homme de 80 ans va alors se retrancher dans la maison. Armé d'un fusil de chasse, il ne veut plus sortir de chez lui. La police, la BRI vont tenter de le raisonner. Il va finalement se rendre vers 13h. Il est pris en charge par le Samu et hospitalisé à Bayonne. Groggy, désorienté, il a absorbé une forte dose de médicaments pour le cœur. 

Sa garde à vue n'a pas encore commencé. Elle lui sera notifiée dès que son état ce sera amélioré. L'enquête ne fait donc que commencer et pour l'instant les circonstances de la mort de la septuagénaire sont assez floues. S'agit-il d'un meurtre ? Ont-ils voulu se suicider tous les deux ? Les constatations faites sur place et l'audition du principal suspect devraient permettre d'en savoir plus.