Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le « vivre-ensemble » : un enjeu électoral 2017

Bientôt une réserve communale de sécurité civile à La Ferté-Saint-Aubin

-
Par , France Bleu Orléans

Après les terribles inondations qui ont frappé le Loiret il y a un an, la commune de La Ferté-Saint-Aubin veut mettre en place une réserve de sécurité civile. Objectif, apporter un soutien aux secours en cas de catastrophe.

Les réservistes viendront prêter main forte aux gendarmes et aux pompiers.
Les réservistes viendront prêter main forte aux gendarmes et aux pompiers. © Radio France - Etienne Escuer

La Ferté-Saint-Aubin, France

"C'est le genre d'initiative que l'on prend en espérant ne jamais avoir à s'en servir !" Denis Gaugain, l'adjoint à la prévention et à la sécurité à La Ferté-Saint-Aubin, dévoile le projet de réserve communale de sécurité civile. L'année dernière, la ville a été durement touchée par les inondations, et les secours ont rapidement été débordés.

Parmi les volontaires, Georges, 54 ans, qui habite La Ferté-Saint-Aubin depuis 5 ans. L'année dernière, lors des inondations, il était déjà venu, spontanément, aider ses voisins sinistrés. "On voit que ça n'arrive pas qu'aux autres", confie-t-il. "Et si demain si ça nous arrive à nouveau, on serait bien content que quelqu'un vienne sonner à notre porte pour nous aider".

"La solidarité est très importante dans ces moments" - Georges, fertésien

Comme les autres bénévoles (quinze se sont présentés à la première réunion), Georges sera formé par les pompiers et les gendarmes. Des secours ravis de ce renfort. Comme l'explique Patrick Masson, le commandant de la brigade de gendarmerie de La Ferté-Saint-Aubin, l'ampleur des inondations a rendu le travail des secours très compliqué. Il prend l'exemple de la déviation à l'entrée de la commune, qui a mobilisé ses effectifs : "C'était en continu, 24h/24, pendant 5 jours de suite."

"Il n'y avait pas assez de monde en gendarmerie" - Patrick Masson, commandant de la brigade de La Ferté-Saint-Aubin

Le château de La Ferté-Saint-Aubin encerclé par les eaux. - Aucun(e)
Le château de La Ferté-Saint-Aubin encerclé par les eaux. - Lancelot Guyot

Pour que cette réserve communale de sécurité civile fonctionne, il faudrait 30 à 40 bénévoles. Homme ou femme, jeunes ou moins jeunes, chacun peut participer. Daniel Gaugain, l'adjoint à la sécurité et à la prévention, détaille les missions des réservistes : tenir des déviations, surveiller le Cosson, aider à mettre des personnes ou du mobilier en sécurité, etc... L'initiative fait écho aux inondations, mais les réservistes pourront être appelés en cas de grave accident de la route, de train ou encore de feux de forêt par exemple.

L'initiative doit être votée en conseil municipal vendredi. Les réservistes devraient être opérationnels d'ici un mois. Ils seront couverts par une assurance communale et mobilisables jusqu'à 15 jours par an. Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec la mairie de La Ferté-Saint-Aubin.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.

Choix de la station

France Bleu