Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bigorre : une enfant victime de pédophilie écrit aux gendarmes pour les remercier

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Les gendarmes des Hautes-Pyrénées ont été touchés par ce dessin d'une fillette de 6 ans. Un dessin pour les remercier au terme d'une enquête douloureuse sur les abus sexuels qu'elle a subis.

La page facebook de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées
La page facebook de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées © Radio France - Daniel Corsand

Les gendarmes de Lannemezan et de Bagnères de Bigorre ont reçu ce dessin d'une petite fille de 6 ans. Une enfant qu'ils connaissent bien puisque pendant plusieurs mois, les militaires ont enquêté dans une affaire de pédophilie dont cette enfant est la victime. Ce dessin en forme de cœur et en guise de remerciement a touché les militaires au point de le publier sur la page facebook de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées.

Le dessin de la fillette pour remercier les gendarmes
Le dessin de la fillette pour remercier les gendarmes © Radio France - Daniel Corsand

L'enfant est venue avec son père à la brigade avec ce dessin et une boîte de chocolats. Le dessin a été affiché au mur de la salle "Mélanie" : la pièce aménagée spécialement pour entendre les victimes mineures.

Dans ce communiqué la gendarmerie a rendu hommage à la fillette : "Il aura fallu tout le courage d’une petite fille de 6 ans, défiant le monde des grands, en dénonçant les actes immondes de son grand-père, dont elle était la victime. La petite fille a montré une détermination et une lucidité dont bien des adultes devraient s’inspirer. Libérée de son mal être à la suite de ses révélations, elle est revenue, avec son papa, revoir les gendarmes de la brigade avec une boite de chocolats de couleur bleue (« comme les gendarmes » a-t-elle précisé) dans un joli papier cadeau et un dessin très touchant. Il est notre plus belle récompense et notre fierté d’avoir ainsi libéré la parole d’un enfant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess