Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Bilan du réveillon dans le Bas-Rhin : 57 blessés à cause des pétards et 52 interpellations

mercredi 2 janvier 2019 à 19:31 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

52 personnes ont été interpellées dans le Bas-Rhin lors de la nuit du réveillon pour des faits de violences urbaines ou envers les forces de l'ordre. Et de nombreux accidents liés aux pétards ont été recensés, faisant 57 blessés.

Des voitures brûlées lors du réveillon à Strasbourg.
Des voitures brûlées lors du réveillon à Strasbourg. © Maxppp - Jean-Marc Loos

Strasbourg, France

Le bilan des incidents lors du Réveillon a été dévoilé mercredi soir par la préfecture du Bas-Rhin. Le nombre de blessés lié aux pétards et autres feux d'artifice est en baisse par rapport à l'an dernier. 57 personnes ont été touchées contre 79 en 2018, dont quatre d'entre elles conserveront de grosses séquelles. Deux personnes ont été amputées de deux doigts

52 personnes interpellées et 4 gendarmes légèrement blessés

Pourtant, des campagnes de prévention sont menées chaque année dans les écoles bas-rhinoises. 10.000 élèves de 4e ont eté sensibilisés aux dangers des pétards en 2018. Les forces de l'ordre ont réalisé plusieurs opérations de contrôle. Plus de 537 kilos de marchandises ont été saisis (un chiffre encore provisoire)

Des violences urbaines ont émaillé la nuit du Réveillon dans le Bas-Rhin notamment à Strasbourg. 4 gendarmes ont été légèrement blessés. Des véhicules ont été incendiés et du mobilier urbain dégradé. 52 personnes ont été interpellés dans le département pour des faits de violences urbaines ou envers les forces de l'ordre . Près de 1000 policiers et gendarmes et plus de 800 pompiers étaient mobilisés.