Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bischheim : un adolescent de 16 ans se noie dans le plan d'eau de la Ballastière

Bischheim, France

Un adolescent de 16 ans est mort noyé dimanche après-midi à Bischheim (Bas-Rhin). Il s'amusait avec des amis sur le plan d'eau de la Ballastière, interdit à la baignade à cette période de l'année.

Le plan d'eau de la Ballastière à Bischheim (Bas-Rhin)
Le plan d'eau de la Ballastière à Bischheim (Bas-Rhin) - Google street view

Un adolescent de 16 ans s'est noyé dimanche après-midi dans le plan d'eau de la Ballastière à Bischheim (Bas-Rhin). Selon ses amis, il a coulé à pic dans la gravière. 

Les pompiers l'ont repêché à 8 mètres de profondeur. Il est mort dans la soirée de dimanche à l'hôpital à Strasbourg.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'adolescent se trouvait dans un endroit dangereux interdit à la baignade été comme hiver indique le maire, Jean-Louis Hoerlé, joint par France Bleu Alsace. 

"La baignade autour du plan d'eau de la Ballastière est interdite. Elle est simplement _autorisée et surveillée les deux derniers week-end de juin et les mois de juillet et août_, avec des maîtres nageurs-sauveteurs, à un endroit où elle n'est pas dangereuse. Là où le corps de l'adolescent a été repêchée, la baignade est dangereuse et jamais autorisée, car les profondeurs descendent à 8 mètres et plus et les secours ont dû mal à y accéder"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess