Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Black Friday : une quarantaine de boutiques empêchées d'ouvrir à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Ce 29 novembre 2019, jour du "Black Friday" - opération de soldes exceptionnelles importée des Etats-Unis - une quarantaine de boutiques strasbourgeoises n'ont pas pu ouvrir à l'heure habituelle, à cause d'une colle introduite dans leurs serrures de porte.

Un serrurier remplace la serrure de la boutique Bijou Brigitte collée avec de la résine, rue des Grandes Arcades à Strasbourg, le jour du Black Friday (le 29 novembre 2019)
Un serrurier remplace la serrure de la boutique Bijou Brigitte collée avec de la résine, rue des Grandes Arcades à Strasbourg, le jour du Black Friday (le 29 novembre 2019) © Radio France - Margot Turgy

Strasbourg, France

Une quarantaine de commerçants strasbourgeois ont eu une mauvaise surprise, ce 29 novembre au matin, à l'heure d'ouverture de leur boutique. Impossible d'ouvrir leur porte d'entrée : de la colle introduite dans la serrure les a empêchés d'y insérer leur clé. Des dégradations qui coïncident avec le "Black Friday", opération de soldes exceptionnelles importée des Etats-Unis. 

"Un acte inadmissible", selon Pierre Bardet, président des vitrines de Strasbourg. Les pauvres vendeuses sont restées dehors dans le froid pendant des heures en attendant que le serruriers fasse leur travail. J'encourage vivement les commerçants à porter plainte." 

Des commerçants indépendants également touchés 

Les boutiques concernées se trouvent dans le centre-ville de Strasbourg : rue des Juifs, rue des Grandes-Arcades, rue Gutenberg ... "Il n'y a pas que les grandes enseignes, les petits commerçants ont aussi été touchés", ajoute Pierre Bardet. 

Une enquête de police est en cours. Les auteurs de ces dégradations risquent jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d'amende. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu