Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Blendecques : un homme tue son père qui aurait tenté d'étrangler sa mère

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Le drame s'est déroulé dans la nuit du 25 au 26 décembre à Blendecques, dans le Pas-de-Calais. Les secours ont été prévenus par un membre de la famille. Le suspect dit avoir tiré car son père était en train d'étrangler leur mère. Placé en garde à vue, le jeune de 25 ans a reconnu les faits.

Une voiture de police (photo d'illustration)
Une voiture de police (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE/Jean-François FREY

Blendecques, France

À Blendecques dans le Pas-de-Calais, un jeune homme de 25 ans a mortellement blessé son père âgé de 56 ans dans la nuit du 25 au 26 décembre, en tirant sur lui à deux reprises avec un fusil de chasse.  Il affirme avoir voulu protéger sa mère que son père tentait d'étrangler. Selon le parquet de Saint-Omer, la sœur du jeune homme a appelé un membre de la famille qui a, à son tour, alerté les secours vers 3h30. 

Placé en garde à vue au commissariat de Saint-Omer, le jeune homme a reconnu les faits. La mère n'est pas blessée. Tous les membres de la famille ont été entendus jeudi par les enquêteurs et ils confirment la version du suspect. Mais pour la justice, les éléments matériels manquent: aucune trace de strangulation n'a été constatée par le médecin légiste, et la mère de famille n'avait jamais porté plainte pour violences conjugales ni même déposé de main courante.

La famille n'est pas connue des services de police, ni de la justice et des services sociaux de la ville. Elle était installée depuis de nombreuses années à Blendecques, où le couple s'était marié. 

Le parquet de Saint-Omer a été dessaisi jeudi soir au profit de celui de Boulogne-sur-Mer, qui devrait ouvrir une information judiciaire pour "homicide volontaire sur ascendant". 

. - Aucun(e)
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu