Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'autoroute A9 rouverte à la circulation à la frontière franco-espagnole, mais bloquée à Gérone

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu Hérault, France Bleu Occitanie, France Bleu

Après le blocage total de l'autoroute A9 à la frontière espagnole, les forces de l'ordre ont réussi ce mardi à déloger les indépendantistes catalans au Perthus (Pyrénées-Orientales). Ce mardi soir, une nouvelle action de blocage était en cours sur l'autoroute à Gérone, en Catalogne.

Plusieurs dizaines de CRS sont déployés à la frontière franco-espagnole au Perthus pour déloger les manifestants indépendantistes.
Plusieurs dizaines de CRS sont déployés à la frontière franco-espagnole au Perthus pour déloger les manifestants indépendantistes. © Radio France - Sébastien Berriot

Le Perthus, France

Les autorités annoncent la réouverture totale de l'autoroute A9 ce mardi après-midi, au niveau de la frontière. Les forces de l'ordre françaises et espagnoles sont intervenues ce mardi matin pour déloger les manifestants qui occupaient depuis 24 heures les voies de l'autoroute A9 au Perthus. Mobilisés depuis 7h30, les CRS ont mené une première action pour repousser les manifestants, très déterminés à défendre leurs positions. Peu après 11h, les policiers espagnols de la Guardia Civil sont intervenus à leur tour et ont réussi à reprendre le contrôle total des voies. 

Dix-huit interpellations

Selon la préfecture des Pyrénées-Orientales, "cette opération menée en étroite coopération avec l’Espagne s’est bien déroulée, aucun blessé n’est à déplorer. Dix-huit ressortissants espagnols ont été interpellés par les forces de sécurité françaises."

Les services de Vinci Autoroutes sont ensuite intervenus sur les lieux pour dégager la chaussée, obstruée sur plusieurs centaines de mètres par des obstacles, des déchets et des véhicules abandonnés par les manifestants. Selon la préfecture, il a fallu également réparer "des dégradations".

Repli à La Jonquère

Les manifestants délogés de l'autoroute se sont repliés sur la commune frontalière de La Jonquère. À 14h, un millier de personnes bloquaient la Nationale NII, ce qui a généré un gigantesque bouchon jusqu'en France. En milieu d'après-midi, un camion a tenté de forcer le barrage, provoquant la colère des manifestants. Cette action de blocage a été levée vers 18 heures. 

À 20h, la plateforme Tsunami Democràtic annonçait plusieurs nouveaux blocages en cours, sur l'autoroute AP7 au niveau de Gérone (à 100 kilomètres au sud de Perpignan) et sur la nationale N152 à Puigcerda, près de la frontière avec la France. Une action est également en cours sur l'autoroute A63 au Pays basque. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu